NoCopy.net

L'architecture des Eglises Carolingiennes

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Synthese tpe braconnage Le romantisme >>


Partager

L'architecture des Eglises Carolingiennes

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : L'architecture des Eglises Carolingiennes



document rémunéré

Document transmis par : babouttt-286330


Publié le : 27/2/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'architecture des Eglises Carolingiennes
Zoom



L’architecture des Eglises Carolingiennes : une nouvelle typologie

Dossier

21/10/2016

RENIE Baptiste

Introduction

Cette nouvelle typologie s’introduit dans un contexte historique particulier. Cela débute au IX siècle où l’on voit apparaitre une Renaissance avec de nouvelles formes architecturales que nous appelons la Renaissance Carolingienne. Ceci consiste à voir un retour de l’Antique et de la tradition Gréco-romaine qui montre une survivance de cette époque dans l’Europe issue des grandes invasions entre le IV-VII avec les Wisigoths en Espagne, Ostrogoths en Italie puis les Lombards et les Francs (Gaule ; 510 : conversion de Clovis). La barbarisation s’était étendue à tous les domaines de la civilisation.

Ce mouvement appelé Renaissance Carolingienne se met en place sous le règne du Père de Charlemagne Pépin le Bref (751-768) et s’amplifie sous le règne Carolus Magnus (768-814). Ce phénomène, qui apparait dans l’Occident Chrétien grâce à de diverses conquêtes, va faire ressurgir l’idée de l’Antique empire universel. Puis Charlemagne, après son couronnement le 25 décembre en l’an 800, va fonder un nouveau pouvoir central fort s’affirmant et s’accompagnant d’une renaissance des Arts.

En 773 débute la campagne de Lombardie qui marque le début du siège de Pavie. En 774 Charlemagne ressort victorieux et devient roi des Lombards. Cette victoire permet l’intégration de l’Italie à son royaume et va être un point déterminant pour la rénovation imperii. En Italie, on pouvait retrouver toujours des traces d’art antique bien conservés, comme par exemple à Ravenne dernière capitale des Empereurs romains où les édifices impériaux de la fin de l’Antiquité étaient existants. Ils pouvaient encore servir de modèles.

Charlemagne veut se créer une cour qui soit le centre artistique de l’Occident. Grace aux différentes vagues d’invasion, de nombreux intellectuels vont rejoindre la cours de Charlemagne, comme Benoit d’Ariane, le Wisigoth Théodulfe, l’Anglo-Saxon Alcuim et le Lombard Paulin. Ces derniers vont apporter des afflux de connaissances techniques et artistiques. C’est ainsi que se développe l’architecture Carolingiennes mais aussi par la redécouverte de traités d’architectes de l’antique (Vitruve). D’ailleurs les architectes de charlemagne ont étudié Rome, Ravenne, Milan, Byzance et Trèves.

Malheureusement, la Renaissance Carolingiennes ne va pas durer. Eclose sous Charlemagne, elle s’épanouit sous Louis II le Pieux (814-840) et ses fils, mais s’éteint avec l’effondrement politique suite à la mort de Charles le Chauve, petit-fils de Charlemagne en 877. Malgré sa brièveté, ce courant va s’exprimer dans tout le monde occidental dans les siècles à venir.

Par cette introduction et après avoir définit le contexte historique qui nous montre une Renaissance Carolingienne, nous allons pouvoir REPONDRE A LA QUESTION SUIVANTE : dans quelles mesures la Renaissance Carolingienne nous montre une nouvelle forme de typologie sur l’architecture des églises carolingiennes ? Pour répondre à cette interrogation nous élaborons un plan en deux parties : Dans un premier temps, « la renaissance de l’architecture des églises carolingiennes : une inspiration antique » et dans un second temps « mais qui se traduit par des innovations créant une originalité carolingienne ».

La Renaissance de l’architecture des églises carolingiennes, une inspiration antique…

Dans cette partie, nous verrons et expliquerons comment l’antiquité apparait comme une source d’inspiration dans l’architecture des églises.

Charlemagne, un pouvoir fort, son palais

Charlemagne comme nous l’avons montré dans l’introduction voulait un pouvoir fort. Son désir premier était de rebâtir un Empire semblable à l’Empire romain qui jadis brillait de son architecture très évolué. Charlemagne avait le souhait de bâtir un palais d’inspiration des palais impériaux du palatin, par e...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : L'architecture des Eglises Carolingiennes Corrigé de 2741 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'architecture des Eglises Carolingiennes" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



L'architecture des Eglises Carolingiennes

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit