Retour à l'index du dictionnaire de philosophie

Camus
Cicéron
Comte
Condillac
Condorcet
Confucius
Cournot
CANON
CANONIQUE
CAPITAL
CAPITALISME
CATEGORIE
CATEGORIQUE
CAUSALITE
CAUSE
CHOSE
CITOYEN
CIVIL
CIVILISATION
CLASSE
COEUR
COGITO
COMMUN
COMMUNAUTE
CONATUS
CONCEPT
CONCEPTUALISME
CONCRET
CONDITION
CONDITIONNEL
CONNAISSANCE
CONSCIENCE
CONTEMPLATION
CONTINGENT
CONTRADICTION
CONTRAT
COSMOGONIE
COSMOPOLITISME
CREATION
CRITIQUE
CULTURE

 

 

 

Braudel Historien français 1902-19851, disciple de Lucien Febvre et membre de l'École des Annales. Il a tenté, notamment dans La Méditerranée et le Monde méditerranéen a l'époque de Philippe H (19491, d'intégrer à la recherche historique les enseignements de la géographie, de l'économie et de la sociologie.

Ça Dans la première partie de son oeuvre, Freud a divisé l'appareil psychique en trois instances: le système perception-conscience, le préconscient et l'inconscient. Dans la deuxième partie, il reviendra sur ces notions,  leur substituant ces trois autres: le Moi {en partie inconscient), le Surmoi, autrement dit la conscience morale légalement en partie inconscient], et le Ça, qui désigne la face cachée de la pensée, c'est-à-dire l'inconscient.

Ça Freud, en avançant dans son analyse de la vie psychique, en est venu à désigner l'inconscient par un autre terme. Ce terme est le «Ça». L'appareil psychique, selon lui, se divise en trois parties: le Moi, le Ça et le Sur moi, qui correspond à la conscience morale.

Cabanis Médecin et philosophe français (1757­1808). Héritier des philosophes matérialistes et sensualistes du XVIIIe siècle (Diderot, d'Holbach, Condillac), qu'il  avait fréquentés chez Mme Helvétius, il fut l'une des grandes figures intellectuelles de la Première République. Membre de l'Institut, il fit partie, comme Destutt de Tracy et Volney, du groupe des Idéologues.

Campanella Inmmaso Moine dominicain italien (1568-163Yr Il a passé vingt-huit ans de sa vie en prison. Il a été l'instigateur d'une conspiration destinée à libérer la Calabre (sud de l'Italie) du joug espagnol. Il souhaitait instituer une république théocratique. L'échec de cette entre prise lui valut son emprisonnement,

Canguilhem Georges (1904-1995) Élève à l'Ecole normale supérieure au Lycée Henri IV, il eut pour professeur le philosophe Alain. Il a pour condisciples Aron, Sartre, Paul Nizan. Après son service militaire, il enseigne la philosophie dans différents lycées. Tout en poursuivant des études de médecine, il s'engage, dès 1941, dans la résistance. En 1955, il succède à Gaston Bachelard à la Sorbonne. Son œuvre constitue une minutieuse étude des progrès des sciences de la vie - biologie et médecine.

Canoniser Proclamer solennellement la sainteté de quelqu'un.

Caractère A peu près synonyme de personnalité, le caractère désigne plus précisément la manière d'agir et de réagir d'une personne.

Caractéristique universelle Pour Leibniz, art de représenter toutes les idées et leurs relations par des signes ou «caractères» en vue de raisonner sur eux de façon analogue au calcul mathématique.

Casuistique Partie de la théologie, développée par les jésuites au XVIIe, qui s'occupe de régler les cas de conscience (dilemmes moraux) par les règles de la raison et du christianisme .

Casuistique Science des cas de conscience permettant de juger si une action est bonne ou mauvaise.

Caudillisme Tradition de dictature militaire dans les pays hispaniques (de caudillo: dictateur militaire).

Cause efficace Dans la doctrine de Malebranche,  cause réelle de tout mouvement et de toute action. S'oppose à cause occasionnelle, qui désigne les conditions contingentes du mouvement et de l'action.

Caverne Chez Platon, la «caverne» représente le monde que nous percevons.

Censitaire Se dit d'un système de suffrage inégalitaire dans lequel le droit de vote est réservé aux citoyens les plus riches  et établi en fonction d'un montant minimal d'impôts à payer. En France, le cens a été aboli en 1848

Chancelier Chef suprême de la justice, le chancelier est, au XVIe siècle, le deuxième personnage du royaume.

Chaos Selon Hésiode, état de vide et d'obscurité préexistant au monde avant l'apparition des choses.

Charles Fourier Économiste et philosophe français 1772-1837), qui préconise la constitution de «phalanstères», groupements humains fondés sur une totale communauté de vie.

Char Poète français né en 1907 et mort en 1988. Un moment proche des surréalistes, il quittera rapidement ce mouvement. Il est l'un des plus grands poètes de la seconde moitié du XXe siècle.

Charismatique Du grec charisma, «grâce, faveur». Qui possède du charisme , c'est-à-dire de l'autorité naturelle.

Charismatique Se dit d'une personnalité dont l'autorité semble fondée sur des dons quasi surnaturels.

Charles Bonnet Philosophe et naturaliste suisse (1720­1793). Ayant découvert, à vingt ans, la parthénogenèse des pucerons, Bonnet publie de nombreux traités de botanique et de zoologie, ainsi que des ouvrages plus philosophiques, comme l'Essai analytique sur les facultés de l'âme 11760) et la Palingénésie philosophique (1769).

Charmide Jeune cousin et pupille de Critias.

Chauvinisme Attitude qui consiste à penser que tout ce qui se passe à l'intérieur du pays est nécessairement bon, et que tout ce qui se passe au-delà des frontières nationales est nécessaire moins bon.

Chesterton Écrivain anglais d'origine franco-écossaise X1874-1936j. Journaliste, polémiste, il a écrit de nombreux articles sur des questions religieuses, sociales et politiques. Il se convertit au catholicisme en 1921.

Chimérique Caractère de ce qui est sans fondement ou illusoire, fruit d'une imagination vaine.

Chômage Du bas latin caumare, « se reposer pendant la chaleur ». Le paradoxe est que le chômeur ne se repose pas quand il le souhaite. Il y est contraint. Comme l'esclave, il n'a ni loisir, ni dignité.

Cite céleste Saint Augustin utilise indistinctement « cité céleste » ou « cité de Dieu » pour désigner l'ensemble des hommes unis par l’amour de Dieu.

Cité En philosophie, il n'est pas rare d'employer le terme de cité à la place du mot Etat. Cette pratique renvoie à la Grèce antique, laquelle était composée de grandes cités, dont Sparte et Athènes. A Athènes, les questions politiques vont prendre, à partir du VIIe siècle av. J.-C., une place prépondérante.

Cité idéale Platon, dans La République, décrit une société fondée sur le raisonnement philosophique. Ce projet relève d'une vision idéaliste de la politique. Platon impose, pour ainsi dire de l'extérieur, un système. C'est pourquoi Montaigne - qui affectionne l'étude de l'homme - critique Platon dans son essai De la Vanité.

City Le quartier des affaires à Londres.

Civisme Attitude qui consiste à démontrer son sens des responsabilités et des devoirs en tant que citoyen.

Clairvoyance Ici, perception extrasensorielle qui nous ferait connaître le passé et l'avenir au-delà du monde matériel.

Clastres Ethnologue français, né en 1934 et mort en 1977.

Clément d'Alexandrie Écrivain grec chrétien, (v.150-v. 215), il vécut à Alexandrie et aurait été le maître du philosophe Origène.

Clercs Julien Benda reprend la distinction entre le clergé séculier, qui n'appartient pas à un ordre religieux, et le clergé régulier. Le «clerc séculier» est celui qui se laisse aller à s'occuper de l'actualité, qui se préoccupe d'abord de sa propre notoriété. Le «clerc régulier» ne s'intéresse qu'aux pures spéculations, aux valeurs intemporelles.

Clonage Technique biologique qui permet de reproduire un individu à partir d'une seule de ses cellules. Utilisée couramment pour les végétaux, cette technique vient d'être réussie pour la première fois en Angleterre pour un mammifère, une brebis baptisée Dolly. L'inquiétude que suscite cette nouvelle possibilité provient de son application éventuelle à l'homme.

Coercition Action, droit ou pouvoir de contraindre

Cognitif  Du latin «cognoscere», connaître. Qui concerne les processus de la connaissance. Du latin cognoscere, «connaître». Relatif â l'acte de connaître. Qui a rapport à la connaissance. Qui a trait à la connaissance.

Collège oratorien de Juilly Célèbre établissement d'enseignement, tenu par les religieux de l'Oratoire et qui compta, parmi ses membres les plus éminents, le philosophe français Nicolas Malebranche (1638-1715).

Colonialisme Doctrine politique qui vise à justifier l'exploitation de colonies par une puissance étrangère.

Comenius Nom latinisé de Jan Amos Komensky, écrivain tchèque (1592-1670). Sans doute le plus grand éducateur du XVIIe siècle, le premier à affirmer que le jeu constitue un moyen d'éducation très important.

Commerce Relations, au sens large, qui incluent les échanges commerciaux.

Commonwealth Société politique ou civile issue d’un contrat social qui est un contrat de confiance.

Communication Tout système qui permet la transmission d’une information d’un point à un autre (lieu ou personne). - Que la communication soit si importante en cette fin de XXe siècle signifie peut- être que les individus ne communiquent plus, ou mal.

Communion philosophique Accord des esprits qui se produit lorsqu'ils contemplent le Vrai, le Bien, le Beau.

communisme Toute doctrine qui prône la mise en commun des biens.

Complexe d'Œdipe Concept freudien qui désigne la phase capitale de l'évolution psychoaffective de l'enfant au cours de laquelle

Complexion Constitution physique de quelqu'un, état de son organisme.

Compossibilité Possibilité pour deux choses d'exister ensemble.

Comte-Sponville (André) Né en 1952, élève à l'Ecole normale supérieure puis professeur de philosophie dans l'enseignement secondaire et à la Sorbonne, André Comte-Sponville a connu un grand succès public en 1995 avec son livre Petit Traité des grandes vertus. Ce succès est dû à sa volonté de vulgariser la philosophie et de rendre les anciens auteurs accessibles à tout le monde.

Concept Contrairement à l'Idée, le concept désigne tout ce qui possède une réa-Ré achevée et autosuffisante, semblable au Dieu qui le fonde.

Concept Idée abstraite et générale construite par l'esprit.

Concept Idée abstraite, générale, qui résume toutes les qualités communes à une catégorie d'objets particuliers.

Concept Idée générale qui résulte de l'opération par laquelle l'esprit isole de l’expérience un ensemble dominant et stable de caractères communs (exemple: la formation du concept de triangle, à partir de la perception de triangles isocèles, équilatéraux, rectangles.)

Concept Soit une classe d'objets, de phénomènes. De ces objets, de ces phénomènes, l'esprit abstrait des propriétés communes, Le concept permet de  donner une définition ayant la même extension que cette classe. Le concept de chaise contient tous les éléments communs à l'ensemble des chaises.

Concernant la vie, c'est-à-dire cette force énigmatique qui donne souffle au vivant, il semble qu'elle échappera, longtemps encore, à toute étude objective et rigoureuse.

Concupiscence Inclination de l'âme qui la porte vers la jouissance des biens sensibles, et surtout des plaisirs charnels; appétit déréglé de la volonté corrompue par le péché.

Concurrence La concurrence est considérée par les théoriciens du capitalisme comme un mode de «sélection naturelle». Malheureusement, une telle idée ne s'applique guère à ceux qui, inventeurs, savants, artistes, penseurs, ont le plus contribué aux progrès de l'humanité . Ce n'est évidemment pas elle qui a poussé Einstein à réformer la physique newtonienne...

Condensation Dans la terminologie de Freud, la condensation désigne la fusion en une seule image, une seule scène, d'éléments différents. Un motif unique peut représenter plusieurs personnes, plusieurs objets, exprimer plusieurs désirs. Ainsi, la mer peut signifier l'élément marin et la mère.

Condisciple Compagnon d'études.

Connaissance absolue Savoir qui ne comporte ni exception ni restriction, et qui est indépendant de tout ce qui le compose (ex.: «la terre tourne autour du soleil», par opposition à «il fait nuit.).

Connais-toi toi-même : Cette formule était inscrite sur le fronton du temple de Delphes. Plusieurs philosophes grecs sont censés en avoir fait leur devise. Le plus célèbre d'entre eux est Socrate.

Conscience Il faut distinguer la conscience comme connaissance immédiate (sans réflexion) du monde et de soi-même, de la conscience morale, faculté qui nous pousse à faire des jugements moraux. On peut également distinguer la conscience spontanée, celle qui accompagne mes perceptions et mes actes, de la conscience réfléchie, c'est-à-dire la conscience que j'ai d'être conscient.

Conscience La connaissance qu’a l'homme de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. La conscience, par cette possibilité qu'elle a de faire retour sur elle- même, est toujours également conscience de soi. C'est elle qui fait de l'homme un sujet, capable de penser le monde qui l'entoure.

Conscience La conscience est ce qui caractérise l'homme. Il peut en faire un bon usage ou un mauvais usage. Elle peut l'éclairer comme l'illusionner. L'animal n'a pas de conscience. Il ne possède que «la mémoire des faits ou effets, et nullement (...) la connaissance des causes.» (Leibniz. Principes de la nature et de la grâce).

Conscience morale Jugement pratique par lequel le sujet distingue le bien et le mal et apprécie moralement ses actes et ceux d'autrui.

Conscience psychologique Aperception immédiate par le sujet de ce qui se passe en lui ou en dehors de lui.

Consensus Condition de la concorde dans une société, c'est l’accord et la conformité entre les individus des conceptions, des sentiments et des volontés.

Constant Ecrivain et homme politique français, d'origine suisse (1767-1830). Amant de Mme de Staël, il fut un opposant de Napoléon. Sous la Restauration, il fut l'un des chefs de file du parti libéral. Il est célèbre pour son roman, Adolphe, et pour ses pamphlets politiques.

Constitution Ensemble des règles régissant les droits, les devoirs et les obligations d'un gouvernement par rapport aux gouvernés, et des gouvernés par rapport au gouvernement. Il n'y a pas que les démocraties qui sont constitutionnelles. Une monarchie peut fort bien l'être.

Constructivisme C'est aussi un courant plastique du XXe siècle qui privilégie une construction géométrique des formes. Le mouvement est de nature spirituelle chez les frères Pevsner et chez Malevitch, qui recherchent, dans des constructions de lignes et de plans, l'expression d'une essence de l'univers.

Consubstantiel Qui est de la même substance, qui est inséparable. Le terme vient de la théologie chrétienne, où il désigne l'unité des trois personnes de la Trinité (le Père, le Fils et le Saint-Esprit).

Contempteur Du latin contemptor, personne qui critique, qui méprise quelque chose.

Contingence Caractère de ce qui aurait pu ne pas arriver.

Contingent Ce qui est contingent est ce qui s'oppose au nécessaire.

Contingent Ce qui peut être ou ne pas être.

Contr'un : C'est pour accentuer l'aspect polémique du Discours que des éditeurs l'ont fait apparaître sous ce titre pour la première fois vers 1570, avant l'édition posthume de 1574, qui porte le titre original.

Conventionnel L'adjectif a pris un sens péjoratif, «conventionnel» signifiant: sans  originalité, soumis à des modes, des usages admis de tout le monde. En un sens littéraire et philosophique, cet adjectif signifie: ce qui relève d'une convention, c'est-à-dire d'un accord passé entre deux parties, deux individus.

Conventions de Genève Nom donné à on ensemble d'accords internationaux sur la protection des victimes de guerre. La première fut conclue en 1864 sur l'initiative de la Croix-Rouge.

Conviction La conviction n'est pas toujours condamnable. C'est bien parce que  l'homme a la conviction que son existence a un sens que sa raison ne l'égare pas, qu'il continue de vivre et d'évoluer, qu'il désire comprendre sa propre réalité ainsi que le monde qui l'entoure.

Corps Ce mot, en philosophie, a trois sens: a) Il désigne toute substance matérielle que l'homme peut percevoir et qui existe en dehors de lui. En ce sens, un corps possède une masse, occupe un espace et a trois dimensions. b) Il désigne le corps humain, dont les propriétés physiques font l'objet d'études anatomo-physiologiques. c) Il désigne enfin cet espace occupé par la pensée de chacun. J'ai un corps, If m'appartient et il est intimement lié â mon esprit.

Corps glorieux Selon la théologie chrétienne, les morts ressusciteront à la fin des temps et les bienheureux (les bons) se réincarneront dans leur corps délivré de toutes les imperfections terrestres.

Cosmologie Conception de l'univers.

Cosmopolitique Du grec kosmos, «ordre de l'univers», et politês, «citoyen». Le point de vue cosmopolitique de Kant renvoie à l'ensemble des citoyens du monde.

Cosmos Le monde considéré comme un tout ordonné.

Coupure épistémologique Selon Gaston Bachelard, la science se constitue en s'opposant aux représentations scientifiques antérieures, qu'elle remplace par de nouvelles.

Courage Platon accorde une grande impor­tance au courage, qu'il considère comme la vertu par excellence. Dans La République, il le définit ainsi: «C'est  cette force qui maintient en tout temps l'opinion juste et légitime sur ce qu'il faut craindre et ne pas craindre que j'appelle et définis courage.»

Crash-tests Constructeurs d'avions, de trains, de voitures ont recours à ce type de tests pour vérifier la résistance au choc d'une carlingue, d'un châssis, pour étudier la réaction des divers com­posants entrant dans la fabrication d'un cockpit, d'une motrice, etc.

Crédulité Tendance à croire, sans critique ni réflexion, les assertions d'autrui.

Crémation Action de brûler les morts.

Crevel Fils d'un éditeur de chansonnettes qui devait se suicider, René Crevel est né à Paris en 1900. Après des études de lettres en Sorbonne, il rejoint les surréalistes. En 1925, il publie son premier roman, Détours. Homosexuel, tuberculeux, angoissé, il mettra fin à ses jours en 1935, après avoir tenté de rapprocher les communistes et les surréalistes, cherchant ainsi à concilier réveil intellectuel et action révo­lutionnaire pratique.

Crime Au sens large: manquement très grave à la morale ou à la loi. Au sens juridique: infraction très grave qui est jugée par la cour d'assises.

Critias Membre de la famille de Platon. Homme politique, l'un des plus connus des Trente Tyrans (450-404 av. J.-C.)

Croire Le verbe vient du latin credere, qui  signifie «tenir pour vrai, «faire confiance». La croyance implique donc l'idée d'une absence de connaissance, car il s'agit toujours de «se fier» au témoignage d'autrui.

Croisé Seigneur qui participait aux croisades, série d'expéditions militaires que l'Église mena pour délivrer la Terre Sainte et Jérusalem des mains des musulmans. Entre 1096 et 1291, il y eut neuf croisades.

Croix-Rouge 0rganisation internationale fondée en 1863 par Henri Dunant pour venir en aide aux blessés de guerre. Le Comité international de la Croix-Rouge a son siège à Genève.

Cyberespace Désigne les réseaux informatiques mondiaux, On doit ce néologisme au romancier américain William Gibson.

Cyberespace On doit ce néologisme au romancier américain William Gilson. Il désigne ces mondes virtuels créés par les réseaux informatiques mondiaux,

Cybernétique Du grec kubernan, «gouverner». Le terme fut utilisé pour la première fois dans son sens courant par Norbert Wiener en 1948 dans son ouvrage La Cybernétique. Il désigne la «science de la communication et du contrôle dans les machines et les organismes vivants». Toutefois, le physicien français André Marie Ampère utilise le mot cybernétique dès 1845 dans son Essai sur la philosophie des sciences pour désigner la science du gouvernement.

Cybernétique Science qui étudie la régulation et la communication dans les systèmes.

Cynique Personne qui méprise les conventions, qui viole la morale sans honte. Les Cyniques formaient une école philosophique qui doit son nom au gymnase, le Cynosargue mausolée du chien), où enseignait alors son fondateur: Anthistène.

Cynique On appelle «Cyniques», les philosophes de l'école fondée par Antisthène, dont le représentant le plus connu fut Diogène, qui vivait dans un tonneau, refusant les conventions sociales et s'amusant à provoquer ses contemporains.

Cynisme École philosophique fondée par Antisthène (v. 440-v. 336 av. J.-C.) Le cynique revendique de vivre conformément à la nature, en raillant toutes les conventions sociales.