Retour à l'index du dictionnaire de philosophie

Xénophobie Haine de l'étranger.

Xénophobie Haine de l'étranger. (du grec xenos, «étranger» et phobos, « peur »). Hostilité systématique à l'égard des étrangers, ou de ce qui est étranger. Les Français sont-ils vraiment un peuple xénophobe ? la xénophobie s'oppose la maxime fondamentale de l'humanisme : «Je suis homme, et rien de ce qui est humain ne m'est étranger» (Homo sum, nihil humani a me alienum puto, Térence, poète latin, 190-159 avant Jésus-Christ). Antonyme : xénophilie (sympathie pour les étrangers).

Xénophon Il naît à Erchia, petit village du nord- est d'Athènes, vers 426 AV. J.-C., un ou deux ans après Platon. Il est l'élève de Socrate de façon épisodique entre 408 et 401. Homme d'action tout autant que de réflexion, il veut être historien comme Thucydide (460-400) et philosophe comme Platon, mais sans réussir à les égaler. Ses récits nous montrent un Socrate terre à terre mais constituent, avec les dialogues de Platon, l'un des rares témoignages directs sur le père de la philosophie occidentale. Il meurt à Athènes vers 354.