Retour à l'index du dictionnaire de philosophieAdventice. Ce mot vient du latin adventitius. Étymologiquement, il signifie à la fois « ce qui vient du dehors » et « ce qui s'ajoute ». C'est plus particulièrement à Descartes qu'il revient d'avoir fait un usage spécifique du terme. Il désigne pour lui une catégorie particulière d'idées, à savoir celles qui ont un objet extérieur au sujet dans la mesure où elles relèvent des effets de son environnement. Il s'agit alors bien de nos idées, mais nous ne les créons pas ex nihilo, précisément parce qu'elles prennent leur source « du dehors ».
Toutes nos idées ne sont pas de même nature pour Descartes. Il considère ainsi qu'il existe deux autres catégories principales : les idées factices et les idées innées. Les premières sont un pur produit de notre imagination. La plupart du temps elles proviennent d'un assemblage d'images hétéroclites qui nous permettent de composer des êtres merveilleux ou mythiques. Par exemple, une sirène, un sphinx ou une chimère relèvent de ce genre de processus mental. Les secondes sont philosophiquement plus problématiques, puisqu'elles s'appliquent aux idées que l'on considère comme littéralement nées avec nous. Autrement dit, les idées innées sont celles dont le sujet n'est pas la cause et qu'il a en lui avant même sa rencontre empirique, c'est-à-dire par une expérience, avec le monde. Parmi ces idées, Descartes place par exemple l'étendue géométrique, la substance, l'esprit et surtout celle qui l'aide en partie à bâtir un système dont il tire la fameuse « preuve ontologique » : Dieu.