Retour à l'index du dictionnaire de philosophieANTHROPOLOGIE (gr. anthropos, homme; logos, science)

Gén. Etude globale de l'homme envisagée du point de vue de la philosophie dont le message socratique formule déjà le projet : « Connais-toi toi-même. »
Epist. Au sens littéral, l'ensemble des sciences qui étudient l'homme. Puis, science humaine qui a pour objet les différentes cultures et plus particulièrement les sociétés dites primitives.


ANTHROPOLOGIE. n. f. (du grec anthrôpos, «être humain », et logos, « parole, discours, étude» ; littéralement : «discours sur l'homme »). L'anthropologie, au sens large, est l'ensemble des sciences qui étudient l'être humain dans toutes ses manifestations psychologiques, sociales, culturelles. L'anthropologie cherche à la fois à étudier les diverses civilisations dans leur variété et à saisir les constantes du phénomène humain à travers elles. L'anthropologie englobe les autres sciences humaines, notamment l'ethnologie (étude des groupes restreints ou ethnies) et la sociologie (étude du fonctionnement des sociétés — surtout modernes).

Anthropologie. Littéralement, l'anthropologie est la science (logos) de l'homme. Traditionnellement, on en distingue trois formes spécifiques : l'anthropologie sociale, physique et philosophique.
La première renvoie à l'étude de l'homme considéré d'un point de vue social et culturel. Il s'agit alors de comprendre comment les sociétés humaines se structurent et s'organisent, pour s'intéresser ensuite à leurs éléments communs. L'ethnologie est une branche de cette science, son objet consiste à conduire une investigation sur un terrain culturel limité à une civilisation, une religion ou un groupe social donné. Si, historiquement, l'ethnologie s'est d'abord développée dans le sillage des grandes découvertes géographiques et leur corollaire colonialiste, elle s'est progressivement repliée de l'ailleurs exotique à un ici moins lointain, puisque l'ethnologue mène désormais des enquêtes dans le métro, l'entreprise ou les grands centres urbains.
La deuxième forme d'anthropologie est dite « physique » et traite des origines de l'homme dans le cadre de la paléontologie. Son autre versant consiste à établir des comparaisons morphologiques entre les groupes humains.
Enfin, l'anthropologie philosophique s'interroge sur l'homme en général, son histoire et sa destination. Kant s'inscrit dans cette dernière forme, puisque les trois questions centrales de sa philosophie : Que puis-je savoir ? Que dois-je faire ? et Que m'est-il permis d'espérer ? se résument selon lui à une seule : Qu'est-ce que l'homme ?

Anthropologie

Littéralement, le mot signifie étude de l'homme en général (du grec anthropos, l'homme, et logos, le discours sur, l'étude, la science). Avant la constitution de l'anthropologie comme science humaine, le mot désigne, par exemple chez Kant, une connaissance de l'état réel de l'homme sous tous ses aspects. Au sens contemporain, l'anthropologie est une science humaine tendant à englober l'ethnologie, voire l'histoire, mais pouvant aussi bien utiliser les apports de la linguistique ou de la sociologie : visant l'étude de l'homme tout entier, elle est scientifiquement fédératrice et souvent proche d'une réflexion philosophique puisqu'elle insiste particulièrement sur les processus culturels changeants qui font l'homme en l'arrachant de diverses façons à la nature.