Retour à l'index du dictionnaire de philosophieAscétisme. Un ascète est une personne qui s'impose des règles de vie austères et draconiennes. L'ascétisme est donc le fruit de ce choix dicté par des circonstances religieuses ou un parti pris intellectuel et éthique. En règle générale, l'ascétisme conduit à renoncer aux plaisirs sensibles afin d'atteindre une plénitude spirituelle et satisfaire certaines exigences morales. L'as-cétisme peut cependant se pervertir en mortification et pénitence systématique. Nietzsche n'y voit qu'une forme de haine de la vie et une incapacité à supporter son caractère tragique. Loin d'être une attitude active, il estime que c'est une position purement passive et défensive, recherchant dans la souffrance volontaire un moyen illusoire d'échapper au bouillonnement tumultueux de la vie que seul le surhomme sait accepter et sublimer. Faute de vouloir vraiment vivre, l'ascète préfère alors vouloir le néant.