Bioéthique

Terme apparu aux États-Unis dans les années 1970, notamment à l'occasion de la conférence d'Asimolar en Californie en 1975, pour désigner d'abord la nécessité de prévenir les dérives des manipulations génétiques par une réflexion morale sur les risques de cette activité. La bioéthique désigne, au-delà de la réflexion morale sur les implications de la génétique, l'ensemble des interrogations qui gravitent autour de la vie (« bios ») : la procréation, mais aussi l'euthanasie, les soins palliatifs, le prélèvement d'organes, les expérimentations sur l'être humain et sur d'autres êtres vivants.