Retour à l'index du dictionnaire de philosophieBOVARYSME. n. m. Trait psychologique qui consiste, à l'instar de Madame Bovary (Flaubert), à s'imaginer soi-même et à rêver sa propre vie sur un modèle idéal et romanesque. Cette faculté d'auto-illusion, qui rend impossible l'adaptation à la réalité, aboutit inévitablement à la frustration et à l'échec.
Le mot a été créé par un critique pour désigner le défaut essentiel de l'héroïne de Flaubert, Emma Bovary. Celle-ci, petite bourgeoise sentimentale ayant épousé un médecin médiocre, ne se satisfait pas de son existence platement réaliste. Imprégnée de ses lectures et de rêveries romantiques, elle désire vivre sa vie à la manière d'un grand roman d'amour pathétique. Elle projette ses fantasmes sur le moindre événement de sa vie et, chaque fois qu'elle est déçue, loin de se faire une raison, refuse le réel et reporte ses imaginations sur d'autres situations, sur d'autres êtres, sur d'autres aventures possibles. À force de se mentir à elle-même, trahie par l'affreuse réalité, elle est conduite à l'issue fatale : le suicide.
De cette histoire qui se veut « exemplaire », la critique littéraire a ainsi tiré une tendance psychologique universelle : le bovarysme.