Retour à l'index du dictionnaire de philosophieCLASSE (lat. classis, division du peuple romain)

Log. Extension d'un terme; ensemble de ses éléments.
Soc. Groupe d'individu d'une même condition sociale selon Ricardo ou Smith. Pour Marx, ce qui constitue une classe, c'est l'identité des sources de revenus : « Voici trois grands groupes sociaux (travailleurs salariés, capitalistes et propriétaires fonciers) dont les membres individuels vivent respectivement du salaire, du profit et de la rente. »
Phi. pol. Lutte des classes (concept majeur du marxisme) : conflit entre la classe dominante, la bourgeoisie, qui possède les moyens de production, et la classe dominée, le prolétariat, qui vend sa « force de travail ». Ce conflit est considéré comme le moteur de l'histoire et le principe de son explication, et la société sans classe comme la fin de cette lutte.

CLASSES. n. f pl. 1° Au sens sociologique général, ensemble de personnes qui, dans une société, ont en commun une même fonction (la classe des fonctionnaires, par exemple), un même genre de vie (la classe des rentiers), une même idéologie ou une conformité d'intérêts, de moeurs, etc. Ce sens est un peu l'équivalent de " catégorie sociale ». Les individus sont répartis en fonction de critères communs, sans qu'il y ait nécessairement d'analyse des rapports de ces " classes » entre elles. Une classe d'âge.
2° Au sens marxiste, les classes sont définies par la place qu'elles occupent dans la production économique et, à partir de celle-ci, dans la hiérarchie sociale. Cette distinction oppose principalement les capitalistes ou bourgeois (possédants, ou appa-rentés à la classe possédante), et les prolétaires (ouvriers obligés de « vendre » leur travail, et donc « exploités » par les possédants). Les phénomènes de domination, d'exploitation ou d'aliénation qui relient ces classes entre elles font qu'elles ont des intérêts divergents. Il y a donc objectivement entre elles une lutte (pour le pouvoir d'un côté ; pour la liberté de l'autre), même si les individus qui les composent n'en ont pas forcément conscience. D'où les notions de «conscience de classe» (le prolétaire ne peut pas se libérer tant qu'il n'a pas conscience d'appartenir à un ensemble dominé, car c'est collectivement et non individuellement qu'il peut faire cesser l'exploitation) et de «lutte des classes ». Cette dernière est à la fois une constatation des divergences entre les classes et, chez Marx, un appel au prolétariat pour lutter contre les classes dominantes, dont la violence oppressive est inhérente à leur position de pouvoir (liée à la propriété des moyens de production).


Voir Capitalisme, Autogestion, Aliénation, Marxisme, Idéologie.

Lutte des classes Concept central du marxisme. Antagonisme entre une classe dominante et une classe dominée, qui explique le mouvement de l'histoire.