Colonisation

Processus de domination et d'exploitation par lequel, du XVIe au XXe siècle, des États européens, en se réclamant souvent des droits de l'homme et de l'esprit des Lumières, ont implanté sur les autres continents une partie de leur population qui, sous couvert d'apporter les valeurs de la modernité, a réduit en servitude ou vassalisé la population des territoires conquis. À partir de 1945, le processus de décolonisation a été l'occasion, pour l'Occident, de se demander comment l'humanisme moderne avait pu être ainsi solidaire d'une entreprise aussi contraire à ses principes.