«S'il y avait de telles machines qui eussent les organes et la figure extérieure d'un singe ou de quelque autre animal sans raison, nous n'aurions aucun moyen pour reconnaître qu'elles ne seraient pas en tout de même nature que ces animaux. » Descartes, Discours de la méthode (1637).


Descartes, lui, propose la théorie dite des «animaux-machines»: pour lui, les animaux n'ont pas d'âme: seuls les hommes en ont une, qui leur confère le libre-arbitre. Les animaux sont donc simplement des corps, qui obéissent aux lois de la matière corporelle. Ce sont, en somme, des automates, très complexes, certes, mais déterminés de manière entièrement mécanique.
Pour Descartes, la «biologie» est donc une branche de la physique. Ce que je connais du vivant, c'est son mécanisme.