Retour à l'index du dictionnaire de philosophieHERMÉNEUTIQUE (gr. hermeneutikè, art d'interpréter). Théol. Méthode d'interprétation des textes anciens.
Phi. Méthode d'interprétation du symbolisme religieux et mythologique comme production humaine. Plus généralement, interprétation des phénomènes considérés en tant que signes.

Du grec hermêneuein, «interpréter». A l'origine, l’herméneutique désigne l'interprétation de la Bible. L’acception s'élargit ensuite pour désigner en général l’interprétation de textes ardus, littéraires, théologiques, juridiques, etc.

(Du grec hermeneus, «interprète».) Le mot vient d’Hermès, messager des dieux et interprète de leurs ordres. L'herméneutique est la science de l'interprétation.

HERMÉNEUTIQUE. adj. ou n. f Qui se rapporte à l'interprétation des textes, à l'étude de leurs sens. L'art, la science herméneutique. En particulier, l'herméneutique est la science des textes anciens, et d'abord bibliques.
Par extension, le mot « herméneutique » s'emploie à propos de toute forme d'interprétation fondée sur l'analyse des signes (voir Sémiologie). Une herméneutique de la peinture classique.


Dérivée du verbe grec hemeneueïen, signifiant à la fois « interpréter » et « traduire », l'herméneutique désigne la science de l'interprétation des textes et en particulier, des textes sacrés. Associée à Hermès, le messager mais aussi l'interprète des décrets divins, l'herméneutique est d'emblée suspecte de parti pris et de subjectivité. Hermès est un dieu parfois sournois et trompeur comme peut l'être le discours. Toutefois, indépendamment de cette origine qui en révèle l'ambiguïté, l'herméneutique est rendue nécessaire par la complexité même du langage et par le décalage nécessaire avec les choses qu'il exprime.
On confond parfois l'exégèse et l'herméneutique. Il faut pourtant les distinguer en ce sens que la première s'efforce de s'en tenir rigoureusement à ce que le texte exprime tandis que la seconde explore aussi ce que le texte ne dit pas d'emblée. Du point de vue philosophique, l'herméneutique nous montre par ailleurs que dire quelque chose d'un texte, fût-ce pour en accroître la lisibilité, c'est toujours et déjà tendre vers quelque chose d'autre que le texte lui-même. Dans Les Mots et les Choses, Michel Foucault définit l'herméneutique comme « l'ensemble des connaissances et des techniques qui permettent de faire parler les signes et de découvrir leur sens ».