Retour à l'index du dictionnaire de philosophieIDENTITÉ (lat. identitas, dèrivè de idem, le mème). Gèn. Caractère de ce qui est identique, c.à-d. semblable tout en étant distinct.
Log. Principe d'identité : principe fondamental de la logique selon lequel "ce qui est, est; ce qui n'est pas, n'est pas", et qui s'énonce A = A. Une proposition ne peut être à  la fois vraie et fausse sous le même rapport, sans qu'il y ait contradiction".

 
IDENTITÉ (PRINCIPE D'). Le principe d'identité est un principe fondamental de la logique. Il consiste à dire qu'une chose est ce qu'elle est, et non pas autre chose que ce qu'elle est. A est A. Ce principe s'oppose à toutes les dérives, les approximations de l'analogie : ce qui est semblable n'est pas forcément identique. Il se complète du principe de non-contradiction, qui stipule que deux choses contraires ne peuvent pas être toutes deux vraies en même temps. La rigueur logique, notamment en sciences, s'appuie sur ces deux principes. En revanche, le rêve, les fantasmes, la psychologie profonde, la littérature onirique ne cessent de violer ces deux principes.

Principe d'identité (ou de non-contradiction)
Principe de logique, énoncé par la formule A = A, selon lequel une proposition ne peut pas être à la fois vraie et fausse si du moins on la considère sous le même rapport.