Retour à l'index du dictionnaire de philosophieILLUSION (lat. illusio, tromperie; illudere, se jouer)


Gén. apparence trompeuse. Perception fausse qui naît d'une mauvaise interprétation des données sensorielles (percevoir comme brisé un bâton à  demi plongé dans l'eau). Il convient donc de distinguer erreur et illusion, puisque l'erreur est l'effet d'un jugement porté à  partir du témoignage des sens et peut être dissipée dans la mesure où nous en sommes responsables, alors que l'illusion persiste toujours (ex. des illusions des sens) sans pour autant nous induire en erreur.
Crit. Kant appelle illusion ou apparence transcendantale l'illusion produite par la raison quand elle prétend dépasser le champ de l'expérience et qu'elle confond les principes subjectifs de la connaissance, relatifs à  notre constitution, avec les principes objectifs des choses en soi.

{Du latin illusio, substantif dérivé du verbe illudere, «se jouer, se moquer de»). L'illusion est une fausse croyance spontanée, générée par une apparence trompeuse.

Il convient de distinguer les illusions des sens et les illusions intellectuelles. Les premières ont une origine physiologique. Les secondes ont pour fondement les désirs et les passions.

L'illusion est un rapport de décalage avec la réalité nous amenant à percevoir une apparence des choses qui n'existe pas hors de nos représentations. Il faut doublement distinguer l'illusion de l'erreur, abusivement considérée comme un synonyme. D'abord parce que l'illusion est un phénomène perceptif ou affectif alors que l'erreur procède du jugement seul. Ensuite, parce que le propre de l'illusion est sa permanence. En effet, lors même que je prends conscience de l'illusion en réformant mon jugement, elle reste présente en tant que perception dont je ne parviens pas à me défaire. Par exemple, j'ai beau savoir que le bâton plongé dans l'eau n'est pas brisé, celui-ci continue d'apparaître cassé en raison de la réfraction de la lumière. Enfin, l'illusion diffère aussi de l'hallucination qui est produite par une sorte de divagation sensorielle ou un trouble mental.
L'illusion ne nous trompe pas en elle-même : la lune nous apparaît bien comme un disque et nous ne pouvons la voir autrement en levant les yeux vers le ciel. C'est seulement la prétention de fonder une connaissance sur cette apparence qui relèverait alors de l'erreur.