Retour à l'index du dictionnaire de philosophieINTUITION (lat. intuitus, coup d'oeil, regard). L'intuition est une connaissance immédiate qui n'a pas recours au raisonnement. Elle s'oppose au discours, à la connaissance discursive médiatisée par les concepts.

Gén. Saisie directe et immédiate (c.à -d. sans raisonnement) d'un objet par l'esprit telle que, comme le montre Descartes, la connaissance qui en résulte est incontestable. Ainsi, d'une part l'intuition est toujours intuition intellectuelle, et d'autre part, elle est toujours une intuition vraie, puisqu'un esprit ne peut jamais saisir immédiatement que ce qui s'offre à  lui avec la pleine clarté et la pleine distinction caractérisant l'idée vraie. Selon la méthode cartésienne, l'intuition est saisie de l'indubitable, de l'évidence qui résiste au doute : l'intuition est alors vision rationnelle des idées claires et distinctes. En ce sens, l'intuition, aperception immédiate, en un seul acte de l'esprit (uno intuitu), de la relation entre le conséquent et le principe, se distingue de la déduction, qui procède par inférences, bien que toute la rigueur d'un raisonnement tienne pour Descartes à  l'effort ininterrompue d'intuitions.
Crit. Pour Kant, mode par lequel la connaissance peut se rapporter immédiatement à  des objets, et moyen pour la pensée de les atteindre. C'est ici d'abord la sensibilité comme capacité de nous donner des objets, qui nous fournit des intuitions. C'est ensuite par l'entendement que ces objets donnés de l'intuition sensible sont pensés, et c'est de l'entendement que viennent les concepts. Or, si Kant distingue intuition et concept, c'est aussitôt pour rappeler qu'aucune connaissance ne serait pour nous possible sans leur union. Car l'entendement ne peut avoir l'intuition de rien (il ne peut que penser les objets de l'intuition) ni les sens rien penser (ils ne peuvent que fournir des objets susceptibles d'être connus). Ainsi, il n'y a pas d'intuition intellectuelle car l'entendement humain ne peut rien penser qui ne soit d'abord donné par les sens. C'est pourquoi il faut rendre sensibles les concepts, y joindre l'objet donné dans l'intuition (sans quoi les concepts sont vides), et rendre intelligibles les intuitions, les soumettre à  des concepts (sans quoi elles sont aveugles).

INTUITION. n. f Aptitude à saisir immédiatement une vérité, une réalité imperceptible ou imprévisible (par le raisonnement). Pressentiment. Avoir de l'intuition. Connaître les gens intuitivement. Un esprit intuitif, qui sent les choses. En philosophie, l'intuition (directe, immédiate) s'oppose au raisonnement (lent, qui «prouve» par une démarche logique). Elle peut désigner une connaissance intellectuelle (une évidence de l'esprit), un sentiment spirituel (l'expérience intérieure de la présence divine) ou une sorte de sympathie supérieure (qui permet de saisir les autres êtres comme de l'intérieur, en coïncidant mentalement avec leur réalité). Le philosophe Bergson (1859-1941), notamment, a développé toute une théorie de l'intuition comme connaissance par «sympathie» avec l'objet que l'on connaît.

INTUITION METAPHYSIQUE. Bergson définit l'intuition comme une sorte de sympathie spirituelle par laquelle on se transporte à  l'intérieur d'un objet pour y saisir ce que l'intelligence est impuissante à  exprimer. Tandis que l'intuition est essentiellement métaphorique (elle nous transporte au coeur des choses), et appréhende le réel qualitativement, sans la médiation d'aucun concept, l'intelligence traduit le réel symboliquement par des concepts représentant quantitativement la qualité. Or, un symbole est plutôt conçu que perçu. Ainsi, l'intelligence conçoit le temps en le symbolisant spatialement ou numériquement, alors que l'intuition seule perçoit la durée. La pensée symbolique se contente d'une représentation abstraite du réel que sa simplicité rend maniable, alors que l'intuition métaphysique puise le réel à  sa source.

Intuition L'intuition rationnelle est l'acceptation par l'esprit d'une vérité qui apparaît comme évidente (évidence logique ou évidence de l'expérience). Elle doit  être distinguée de l'intuition bergsonienne, plus proche du sens familier: une sorte de connaissance instinctive qui permet de connaître un objet de l'intérieur, par sympathie.

Intuition Mode de connaissance qui nous permet de saisir directement certaines évidences, sans qu'il soit nécessaire d'en faire la démonstration.

Intuitionnisme Au sens ordinaire, doctrine qui accorde une place essentielle à l'intuition. Au sens strict, théorie d'Henri Bergson selon laquelle l'intuition peut donner accès à l'absolu par opposition à l'intelligence conceptuelle scientifique.

Intuition Du latin intueri, «regarder attentivement». L'intuition rationnelle désigne, chez Descartes et Kant, la connaissance de l’évidence. C'est Bergson qui a donné à ce terme son sens actuel, celui d’une connaissance instinctive, non rationnelle.

Intuition
En philosophie, l'intuition signifie une mise en présence immédiate de l'objet à l'esprit connaissant.