Retour à l'index du dictionnaire de philosophieLAPSUS. n. m. (du latin lapsus linguae, «faux pas de la langue»). Erreur consistant à déformer un mot ou à employer un mot pour un autre, en parlant (lapsus linguae) ou en écrivant (lapsus calami). Contrairement au jeu de mots, qui est intentionnel, le lapsus est involontaire. Selon Freud, les lapsus traduisent une pensée incons-ciente (peur, désir, obsession latente). Aussi parle-t-on souvent de lapsus révélateur. Avec les actes manqués, les lapsus sont même des signes irréfutables de l'existence de l'inconscient (voir ces mots). Exemples : lorsqu'un député désire renforcer un projet de loi contre la pornographie, et qu'il dit aux auteurs du projet : «Messieurs, il faudrait durcir votre sexe (au lieu de texte) », il manifeste peut-être bien quelque tendance subconsciente. Lorsqu'un jeune marié écrit à sa belle-mère : « Vous êtes évitée à mon anniversaire (pour invitée) », on peut subodorer là quelque désir inavouable.