Retour à l'index du dictionnaire de philosophieLOGOS


Gén. Ce mot grec signifie à  la fois Platon. Tantôt logos désigne l'ordre non plus du discours rationnel, mais l'ordre du monde lui-même tel qu'il est régi par un principe supérieur d'organisation rationnelle, comme c'est le cas chez les stoïciens. Il s'oppose alors à  l'idée de chaos, de désordre. Les stoïciens appellent parfois logos universel la divinité suprême qui légifère l'univers, ou Raison qui gouverne le monde et se retrouve en chacune de ses parties. Ils sont ainsi les premiers à  postuler l'existence d'une raison universelle présente en chaque homme comme en tous.

LOGOS. n. m. (du grec logos, «raison, parole, discours »).
1° Dans la philosophie grecque, incarnation de la raison suprême, censée gouverner le monde. Le Logos a un caractère si universel dans sa présence au monde que les Grecs lui prêtent une sorte de divinité. Il est le principe de l'harmonie (rationnelle) du Cosmos.
2° Dans la philosophie chrétienne, le Logos est le « Verbe de Dieu », c'est-à-dire la Parole créatrice par laquelle Dieu engendre le monde. Mais ce verbe éternel, à la fois esprit et action, est lui-même une Personne, le Fils de Dieu. Cette personne divine s'incarne en Jésus-Christ pour sauver les Hommes, d'où la formule essentielle de l'Évangile : «Le Verbe s'est fait chair».