Retour à l'index du dictionnaire de philosophieMASOCHISME. n. m. (de Sacher-Masoch, romancier autrichien, 1836-1895).
1° Sens courant : comportement d'une personne qui éprouve du plaisir à souffrir, et qui recherche la douleur, les situations humiliantes, les difficultés ou échecs propres à satisfaire cette tendance. Le terme s'est vulgarisé. On accuse facilement de « masochisme » quelqu'un qui se livre à des efforts rigoureux ou entreprend des actions difficiles, ce qui se reconnaît à l'emploi abrégé de l'adjectif masochiste : « Il est maso. » En réalité, le masochisme est souvent un trait profond, jamais totalement conscient, mais fort répandu.
2° Sens psychanalytique : perversion sexuelle dans laquelle le sujet n'éprouve de jouissance qu'en se faisant infliger des sévices divers, qui l'amènent à l'orgasme. Ce sens dérive du roman La Vénus à la fourrure (1870), de Sacher-Masoch, dans lequel le héros éprouve le besoin de devenir l'esclave humilié de sa maîtresse. À noter que, dans son sens psychanalytique, le masochisme ne se réduit pas à sa définition de perversion sexuelle. Freud parle de masochisme moral (besoin de punition, en raison d'un fort sentiment de culpabilité ; recherche inconsciente de situations d'échec), ce qui rejoint le sens courant du mot.