Retour à l'index du dictionnaire de philosophieNECESSITE

Gén. Caractère de ce qui est nécessaire, non contingent. Epist. On distingue nécessité catégorique, ou absolue, ou inconditionnelle, qui est celle des principes rationnels logiques ou mathématiques qui sont toujours vrais, de la nécessité hypothétique ou conditionnelle, qui est subordonnée à  des présuppositions. « Si A alors B » exprime une nécessité hypothétique.
Crit. Chez Kant, une des trois catégories de la modalité.
Log. La nécessité logique régit une déduction telle que, les prémisses étant posées, la conclusion ne peut pas ne pas s'imposer. Mor. Si l'on entend par nécessité morale ce qu'exige le devoir, il vaut mieux parler d'obligation, car la nécessité désigne plutôt ce qui est tel qu'il est Absolument impossible à  la volonté de s'y soustraire, tandis que l'acte moral est libre.

Hasard/Nécessité En biologie moléculaire, cette opposition n'est pas une contradiction. D'un côté, il y a le hasard des mutations génétiques, de l'autre, il y a la  nécessité, pour tout organisme, de résister au milieu et de s'y adapter. Une mutation favorable à la survie sera retenue, une mutation défavorable sera éliminée.

Nécessité Ce qui ne peut pas ne pas être.

Nécessité Ce pour quoi il est impossible de ne pas être. La nécessité s'oppose à la contingence, condition de ce qui peut aussi bien être que ne pas être.