«Qu'est-ce qu'un homme dans l'infini? [...] rien ne peut fixer le fini entre les deux infinis qui l'enferment et le fuient. »
Pascal, Pensées (1670).


· Nous faisons d'abord l'expérience de la dépendance: par rapport à nos parents, aux lois, à toute une série de déterminismes qui agissent sur nous.
Penser le sujet comme assujetti, c'est le penser comme pris dans un tout, qui le dépasse et le détermine, et dans lequel, seulement, il peut avoir une existence et un sens.
· Dans une conception religieuse de l'homme, seul Dieu, créateur de toutes choses, est un «sujet». L'homme, en tant que créature, est passif par rapport aux différents plans auxquels il appartient (Dieu, le monde, la société...).
· Conséquence de cette conception métaphysique du sujet: idée d'une soumission nécessaire du sujet aux autorités dont il est entouré (les Écritures, les tradi¬tions des anciens, les parents, l'ordre social établi en général).