Perfectibilité

Aptitude de l'homme à progresser moralement et intellectuellement. Notion apparue au siècle des Lumières pour signifier que l'homme ne naît pas achevé, et que l'humanité tout entière doit tendre vers la réalisation de sa nature morale. Chez Rousseau, la perfectibilité est posée comme le trait distinctif de l'homme : c'est parce qu'à la différence de l'animal l'homme est libre qu'il est perfectible, c'est-à-dire qu'il peut se dépasser sans cesse vers ce qui ne lui est pas prescrit par sa nature.