Retour à l'index du dictionnaire de philosophiePOUVOIR

Du latin populaire potere, réfection du latin classique posse, «être capable de ». 1° Verbe : avoir la possibilité, la faculté de. 2. Avoir le droit, l'autorisation de. 3. Nom : puissance, aptitude à  agir. 4. En politique, ressource qui permet à  quelqu'un d'imposer sa volonté à  un autre, autorité. 5° Employé seul (le pouvoir), les institutions exerçant l'autorité politique, le gouvernement de l'Etat.

Pouvoir politique Dès lors que l'on parle de politique, l'on se réfère nécessairement à l'État. Le terme «politique» n'a aucun sens dans les sociétés non étatiques, c'est-à-dire les sociétés archaïques. Philosophiquement parlant, il est indifférent de parler tantôt de l'État, tantôt du pouvoir politique.

Pouvoir Le pouvoir peut être légal ou illégal. Or, il y a bien des choses qui, bien qu'étant dans le pouvoir d'un être, sont parfaitement illégales. Comme la propriété est une notion qui renvoie à la légalité, elle ne peut pas reposer sur un pouvoir qui transgresse les lois.

Pouvoir discrétionnaire Faculté laissée à une administration de prendre l'initiative de certaines mesures.