Retour à l'index du dictionnaire de philosophiePREVISION (lat. praevidere, apercevoir d'avance, prévoir)


On distingue la prévision qui est scientifique et la prédiction à  laquelle on ne peut se fier. Si la prévision permet de déterminer le futur en établissant un lien nécessaire entre une cause et un effet, grâce à  la connaissance de lois constantes et universelles, elle ne prédit pas l'avenir. En effet, la nécessité des lois scientifiques est hypothétique et conditionnelle : si telle cause est présente, alors tel effet se produira. Ainsi, le principe du déterminisme naturel qui permet la prévision ne nie en rien la liberté humaine, puisqu'il suffit de modifier les causes pour changer les effets. En revanche, prédire revient à  affirmer que quels que soient l'ordre et le changement dans les causes (quoi qu'on fasse), tel effet se produira. La prédiction suppose donc l'existence d'un destin qui nie la liberté humaine, puisque la nécessité qui préside ici à  l'enchaînement des phénomènes est Absolue et inconditionnelle. Il faut donc bien distinguer prédire et prévoir dé même qu'on oppose fatalisme et déterminisme.