Retour à l'index du dictionnaire de philosophieRÉPUBLIQUE. n. f. (du latin res publica, «chose publique »).
Au sens ancien : la cité, la réalité politique et sociale d'une communauté prise dans son ensemble. Comme l'indique l'étymologie, la république est vraiment l'affaire de tous les citoyens. Cependant, jusqu'au XVIIe siècle, le mot sera synonyme d'organisation politique, d'État, quel que soit le degré de participation des citoyens au pouvoir.
Au XVIII siècle (Montesquieu, Rousseau), le mot république désigne une forme de gouvernement dans lequel le pouvoir est détenu par le peuple (Démocratie) ou par une partie du peuple (Aristocratie). Avec la Révolution française, la « République » devient inséparable de l'idée de démocratie : il n'y a que dans la démocratie que la république semble pouvoir être l'affaire de tous (« Liberté, Égalité, Fraternité »).
Aujourd'hui, le mot république peut désigner soit un État censé vivre sous un régime républicain (plus ou moins démocratique), soit le régime démocratique lui-même (fondé sur la souveraineté populaire, le pluripartisme et le suffrage universel). Noter le sens figuré du terme : « la république des lettres ».