Retour à l'index du dictionnaire de philosophieSADISME. n. m. (du nom du marquis de Sade, dont les ouvrages mettent en action des personnages pervers : leur jouissance sexuelle est liée aux sévices qu'ils font subir à leurs partenaires).
1° Perversion sexuelle dans laquelle le sujet n'éprouve de satisfaction qu'en faisant souffrir (moralement ou physiquement) son partenaire. Le sadisme résulte d'une fusion entre la violence et la sexualité ; il est souvent lié au masochisme, la même «pulsion de mort» pouvant être, dans le comportement sexuel, tournée vers soi ou vers l'autre. D'où le terme Sadomasochisme.
2° Par extension, plaisir de voir souffrir ou de faire souffrir les autres (êtres humains ou animaux). Le sadisme se mêle souvent à d'autres sentiments, à la pitié même. Voici par exemple ce que Néron déclare, à propos de Junie qu'il aime et qu'il séquestre (Britannicus, Racine) :
J'aimais jusqu'à ses pleurs que je faisais couler