Retour à l'index du dictionnaire de philosophieSCHIZOPHRÉNIE. n. f (du grec skhizein, «fendre», et phrên, «esprit. Littéralement, «fissure de l'esprit». Prononcer « ski ».). Grave psychose délirante, chronique, appelée autrefois «démence précoce ». Comme l'étymologie l'indique, elle se caractérise par la dissociation. Dissociation entre la pensée (qui peut rester vive) et la vie émotionnelle (désordonnée). Dissociation entre la vision du monde du schizophrène et la réalité extérieure : le sujet mêle ses perceptions réelles et ses hallucinations (auditives notamment), perd le contact avec le réel en s'isolant dans son délire. Dissociation de ses propres pensées et représentations mentales entre elles, qui perdent leur logique, leur cohérence. D'où une évolution vers la détérioration intellectuelle et affective, vers la démence proprement dite, le chaos du Moi.
N.B. On retrouve l'idée de dissociation dans l'expression familière « il est un peu fêlé », « il a l'esprit fêlé »... mais la schizophrénie est d'une tout autre gravité!