Retour à l'index du dictionnaire de philosophieSOCIETE (lat. societas, association, société)

Groupe humain organisé selon des institutions culturellement établies. L'expression « société animale » semble impropre dans la mesure où les lois qui régissent les rapports des individu à  l'intérieur d'un groupe animal ne sont pas fixées par convention, mais déterminées par l'instinct». De même qu'ils communiquent entre eux par un code invariable et sans équivocité et non par un langage susceptible d'interprétation (de discussion), de même les animaux occupent, à  l'intérieur de leur espèce, une place déterminée par les lois infaillibles de la nature. Au contraire, la situation d'un homme au sein d'une société n'est pas naturellement nécessaire mais culturellement contingente.

Société de service L'ère industrielle a produit des matières premières, puis des biens de consommation. L'ère postindustrielle a délégué cette charge aux pays en voie de  développement, afin de s'attribuer d'autres fonctions, plus rentables. Ces fonctions portent le nom de «service»: banques, assurances, programmes informatiques, tourisme, etc.

Sociétés postindustrielles Sociétés occidentales qui, après la Seconde Guerre mondiale, ont confié à d'autres pays moins avancés technologiquement, la tâche de produire industriellement les matières premières et qui se sont peu à peu tournées vers le secteur tertiaire (banques, assurances, informatique, exportation d'un savoir-faire, etc.).

Sociétés postmodernes On désigne par ce terme les sociétés occidentales telles qu'elles ont évolué à partir de la fin des années 60.

Société civile
La société civile est la communauté des citoyens en tant qu'ils vivent sous le même gouvernement et les mêmes lois. La distinction et séparation entre société civile et État est une caractéristique des sociétés ayant fait le choix du libéralisme politique : un État totalitaire, à l'extrême inverse, tend à investir la totalité de la société civile.