Retour à l'index du dictionnaire de philosophieTRANSCENDANT. adj. (du latin transcendere, qui combine le préfixe trans, «par-delà» et le verbe ascendere, « s'élever ». D'où, littéralement : «qui s'élève au-dessus»).
1° Sens courant Supérieur aux autres; qui surpasse la moyenne : un esprit transcendant. Qui est d'une essence supérieure : des vérités transcendantes. D'où le verbe transcender.
2° Sens philosophique. Qui est d'un ordre supérieur, radicalement distinct de la réalité commune. Qui échappe aux lois de la matière ou du monde. Par exemple, l'âme est pour les croyants transcendante par rapport au corps soumis aux lois naturelles. À plus forte raison, Dieu est-il transcendant au monde. La transcendance se définit par deux caractères :
— elle est supérieure à la réalité à laquelle on la réfère ;
— elle est qualitativement différente, d'un autre ordre.
· Les philosophes opposent ainsi ce qui est immanent (qui est dans la réalité du monde, au même niveau) à ce qui est transcendant (extérieur, infiniment plus élevé, d'un autre ordre). La justice transcendante vient du ciel, de Dieu ; la justice immanente appartient à l'ordre des choses (elle punit les méchants par une sorte de logique interne à la marche du monde). Voir le mot Immanent.
· Les mots transcendant et transcendance se sont parfois affaiblis dans le vocabulaire philosophique, ne désignant plus qu'une forme de distance d'une réalité (vaguement supérieure) par rapport à une autre (la transcendance du sujet par rapport à son expérience ; la transcendance du monde par rapport à mon existence, etc.).

Transcendance / Transcendant
La transcendance est le caractère d'un être ou d'une entité d'un ordre absolument différent au monde sensible et supérieur à celui-ci : la transcendance divine, notamment.