Adorno: Peut-on avoir une opinion personnelle ?

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Kierkegaard: Peut-on dire « à chacun sa vérit ... Locke: La connaissance implique-t-elle nécess ... >>
Partager

Sujet : Adorno: Peut-on avoir une opinion personnelle ?

Peut Adorno avoir Adorno La différence entre l'opinion et la connaissance, c'est-à-dire le fait que la connaissance est une opinion vérifiée, comme l'enseigne la traditionnelle théorie de la connaissance, fut le plus souvent un voeu pieu que les actes effectifs de connaissance ont rarement réalisé ; individuellement et collectivement, les hommes sont contraints d'opérer également avec des opinions qui échappent généralement à leur examen. Mais, tandis que la différence entre l'opinion et la connaissance échappe ainsi même à l'expérience vécue, et en tant qu'affirmation abstraite ne s'en approche jamais, elle perd, du moins subjectivement dans la conscience des hommes, sa substance. Ceux-ci n'ont aucun moyen de se protéger contre le fait qu'ils prennent leurs opinions pour des connaissances et leurs connaissances pour de simples opinions. Si, depuis Héraclite, les philosophes se sont acharnés sur tous ceux, innombrables, qui étaient prisonniers de la simple opinion, au lieu de reconnaître la véritable essence des choses, leur pensée élitiste n'a fait qu'imposer à l'underlying population [populace] le fardeau d'une culpabilité née lors de l'instauration de la société. Car l'instance qui enlève aux hommes le pouvoir de distinguer entre opinion et vérité, distinction remise aux Calendes grecques, c'est la société. L'opinion commune tient lieu de vérité dans les faits, et en fin de compte, indirectement aussi dans la plupart des théories positivistes de la connaissance. Ce n'est pas, comme le veut l'idéologie, l'évidence qui décide de ce qui est vrai et de ce qui est simple opinion, mais c'est le pouvoir de la société qui dénonce comme pur arbitraire ce qui ne coïncide pas avec son propre arbitraire. La frontière entre l'opinion saine et l'opinion pathogène est tracée effectivement par l'autorité du moment, et non par une connaissance objective.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Adorno: Peut-on avoir une opinion personnelle ?" a obtenu la note de :
aucune note

Adorno: Peut-on avoir une opinion personnelle ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit