Alain et la philosophie

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La justice selon l'opinion commune - Glaucon LA THÉORIE DE CONNAISSANCE CHEZ ARISTOTE >>
Partager

Sujet : Alain et la philosophie

philosophie Alain  Alain Le mot Philosophie, pris dans son sens le plus vulgaire, enferme l'essentiel de la notion. C'est, aux yeux de chacun, une évaluation exacte des biens et des maux ayant pour effet de régler les désirs, les ambitions, les craintes et les regrets. Cette évaluation enferme une connaissance des choses, par exemple s'il s'agit de vaincre une superstition ridicule ou un vain présage ; elle enferme aussi une connaissance des passions elles-mêmes et un art de les modérer. Il ne manque rien à cette esquisse de la connaissance philosophique. L'on voit qu'elle vise toujours à la doctrine éthique, ou morale, et aussi qu'elle se fonde sur le jugement de chacun, sans autre secours que les conseils des sages. Cela n'enferme pas que le philosophe sache beaucoup, car un juste sentiment des difficultés et un recen¬sement exact de ce que nous ignorons peut être un moyen de sagesse ; mais cela enferme que le philosophe sache bien ce qu'il sait et par son propre effort. Toute sa force est dans un ferme jugement, contre la mort, contre la maladie, contre un rêve, contre une déception. Cette notion de la philosophie est familière à tous et elle suffit. ALAIN
   Alain

QUESTIONNAIRE INDICATIF
 
 
• Dégagez l'idée centrale de ce texte et précisez quelles sont les étapes de son argumentation.
 • Montrez que les expressions : « évaluation exacte des bien et des maux », « régler les désirs, les ambitions, les crainte et les regrets », « connaissance des choses », « connaissance des passions » et « art de les modérer » développent les moments d'une doctrine de la liberté.
 • Pourquoi la philosophie ne peut-elle être fondée que sur le jugement ?
 • Pour quelles raisons le philosophe est-il celui qui « sait bien ce qu'il sait »? Développez votre pensée en un court essai personnel et critique.
 • L'idée centrale du texte est annoncée dans la première phrase : dégager l'essentiel de la notion de philosophie de son sens le plus vulgaire ou le plus familier (dernière phrase). Étude de ce sens familier (évaluation, qui enferme une connaissance des choses ou des passions; puis reprise philosophique (l'on voit bien...).
 • La philosophie est ainsi définie comme doctrine morale.
 • Remarquer que toute sa force est dams un ferme jugement contre.
 
 Articulation des idées
 

 Une thèse centrale : la conception commune de ce qu'est la « philosophie » est correcte.
 
 Explicitation de cette conception :
 

 a) La philosophie consiste à juger correctement de ce qui est bien ou mal dans la conduite de sa vie (elle apparaît ainsi comme une doctrine morale).
 
 b) Elle fonde ce jugement sur :
 — une connaissance des choses (du vrai et du faux) ;
 — une connaissance de soi (de ses désirs et passions).
 
 c) Elle implique enfin (liée à cette connaissance) une maîtrise de soi (devant la mort, la maladie, etc., un « art de modérer ses passions »).
 
 Une remarque : la connaissance philosophique n'est pas quantitative, encyclopédique (cf: Socrate qui sait qu'il ne sait rien), mais qualitative : elle est ferme et assurée (tant du point de vue de son contenu que de celui de l'adhésion du philosophe, qui ne la reçoit pas mais l'acquiert par lui-même, « par son propre effort »).

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Alain et la philosophie" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • machosset-267364 le 19/09/2016 à 19H15
  • Solenejoseph-242787 le 28/09/2014 à 28H14
  • mood42-242686 le 27/09/2014 à 27H15
  • Mayouf-216212 le 17/10/2013 à 17H12
  • axeldu31-216069 le 16/10/2013 à 16H17
  • Alain et la philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit