Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Sigmund FREUD, Le Malaise dans la culture RUSSELL, Science et religion >>
Partager

Sujet : Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique

TOCQUEVILLE Alexis démocratie Alexis Il faut reconnaître que l'égalité, qui introduit de grands biens dans le monde, suggère cependant aux hommes des instincts fort dangereux ; elle tend à les isoler les uns des autres, pour porter chacun d'eux à ne s'occuper que de lui seul. Elle ouvre démesurément leur âme à l'amour des jouissances matérielles. Le plus grand avantage des religions est d'inspirer des instincts tout contraires. Il n'y a point de religion qui ne place l'objet des désirs de l'homme au-delà et au-dessus des biens de la terre, et qui n'élève naturellement son âme vers des régions fort supérieures à celles des sens. Il n'y en a point non plus qui n'impose à chacun des devoirs quelconques envers l'espèce humaine, ou en commun avec elle, et qui ne le tire ainsi, de temps à autre, de la contemplation de lui-même. Ceci se rencontre dans les religions les plus fausses et les plus dangereuses. Les peuples religieux sont donc naturellement forts précisément à l'endroit où les peuples démocratiques sont faibles ; ce qui fait bien voir de quelle importance il est que les hommes gardent leur religion en devenant égaux. Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique
Amérique   Alexis

Le XIXe siècle est le siècle du changement social. Tous les grands penseurs de la période ont cherché à donner un sens à ces deux grands événements que constituent la révolution française et la révolution industrielle. Tocqueville ne se distingue donc pas de Marx, Comte et Durkheim par son objet d'étude, la modernité, mais par l'interprétation qu'il propose. Ce qu'il constate et tente d'expliquer, c'est le passage de la société aristocratique à la société démocratique. La démocratie, pour A. de Tocqueville, n'est pas réductible à un système politique (souveraineté du peuple et État de droit). C'est bien plus que cela: un État social. Aussi, le passage de l'aristocratie à la démocratie ne constitue pas un simple changement de régime, mais une transformation en profondeur de l'organisation sociale. A l'époque du philosophe, le pays des Etats-Unis a été fondé de manière assez récente. Il décide donc de partir pour étudier le fonctionnement et l'histoire de l'Amérique. De plus, les Etats-Unis sont l'une des premières démocraties et cela permet à Tocqueville de réfléchir sur les avantages et les inconvénients de ce régime. Bien que venant lui-même d'une famille aristocratique, Alexis de Tocqueville essaie d'analyser objectivement les caractérisques de la démocratie : selon lui, ce qui est à la base du système démocratique, c'est bien l'égalité des citoyens. L'égalité se définit comme le fait de ne pas présenter de différences. En politique, cela désigne le fait que les mêmes droits s'appliquent à tous et qu'il n'y a pas de discrimination sur la base financière, sociale ou autre,... Tocqueville met en évidence les mesures concrètes qui permettent d'assurer cette égalité : le droit sur les successions, l'implication de tous dans les organisations étatiques,... Il s'interroge aussi sur les limites et les risques du système démocratique. Il identifie par exemple la recherche de bonheur comme menant à une possible tyrannie : le désintéressement des hommes pour la politique reviendrait à laisser tous les pouvoirs à l'état. Dans le présent texte, il s'interroge sur les inconvénients de l'égalité, caractéristique de la démocratie. Il en a déjà étudié les avantages comme le montre l'évocation rapide à la première phrase aux « grands biens dans le monde ». Pourquoi l'égalité peut-elle être un danger pour la démocratie ? Quelles conséquences peut-elle entraîner dans nos liens avec autrui ? Comment remédier à ces inconvénients ? Tocqueville fait dans une deuxième partie du texte référence à la religion. Quels sont les effets de la religion sur la société ? En quoi pourraient-ils agir sur les liens entre les hommes?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • mlnn-219372 le 06/11/2013 à 06H20
  • lucille.ja-200344 le 10/02/2013 à 10H17
  • Clara-197975 le 27/01/2013 à 27H22
  • anthony65-197606 le 26/01/2013 à 26H14
  • Pascalnina12-197142 le 23/01/2013 à 23H14
  • Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo