LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LES FORMULATIONS DE L'IMPÉRATIF CATÉGORIQUE C ... Sartre et le cubisme >>
Partager

Sujet : Aristote: Bienveillance et amitié

Bienveillance Aristote amitié Aristote L'attachement pour les choses inanimées ne se nomme pas amitié, puisqu'il n'y a pas attachement en retour, ni possibilité pour nous de leur désirer du bien (il serait ridicule sans doute de vouloir du bien au vin par exemple ; tout au plus souhaite-t-on sa conservation, de façon à l'avoir en notre possession) ; s'agit-il au contraire d'un ami, nous disons qu'il est de notre devoir de lui souhaiter ce qui est bon pour lui. Mais ceux qui veulent ainsi du bien à un autre, on les appelle bienveillants quand le même souhait ne se produit pas de la part de ce dernier, car ce n'est que si la bienveillance est réciproque qu'elle est amitié. Ne faut-il pas ajouter encore que cette bienveillance mutuelle ne doit pas demeurer inaperçue ? Beaucoup de gens ont de la bienveillance pour des personnes qu'ils n'ont jamais vues mais qu'ils jugent honnêtes ou utiles, et l'une de ces personnes peut éprouver ce même sentiment à l'égard de l'autre partie. Quoiqu'il y ait manifestement alors bienveillance mutuelle, comment pourrait-on les qualifier d'amis, alors que chacun d'eux n'a pas connaissance des sentiments personnels de l'autre ? Il faut donc qu'il y ait bienveillance mutuelle, chacun souhaitant le bien de l'autre ; que cette bienveillance ne reste pas ignorée des intéressés ; et qu'elle ait pour cause l'un des objets dont nous avons parlé. ARISTOTE
   Aristote

HTML clipboardFormulez, en une phrase ou deux, le thème principal du texte.
 Quels sont les trois critères successivement retenus par Aristote pour définir son objet d'étude ? Résumez le texte en une phrase, qui reprendra la liste des critères.
 Qu'est-ce qu'être bienveillant? Précisez dans quelles conditions la bienveillance se manifeste: en la définissant d'abord dans les termes du texte, puis en prenant des exemples.
 Montrez quelle place tient le langage dans les critères retenus par Aristote.
 
 «Beaucoup de gens ont de la bienveillance pour des personnes qu'ils n'ont jamais vues » (l.11-12). Commentez cette phrase : comment cette bienveillance peut-elle se manifester ? Quelle critique peut-on en faire ?
 Aristote souligne qu'on ne peut avoir d'amitié pour une chose inanimée. Dans quelle mesure est-il possible d'aimer un animal ? Peut-on avoir de l'amitié pour lui ?
 En se replaçant dans le contexte social de l'Antiquité et en suivant la thèse du philosophe, une amitié entre un maître et son esclave était-elle concevable ?
 Appartenir à une société implique-t-il qu'on veuille du bien aux autres membres de cette société ? Précisez les différences entre amitié et lien social.
 

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Aristote: Bienveillance et amitié" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit