Aristote: Homme, nature, societe.

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Heidegger: Ecoute et attention Bergson: Mémoire, oubli, conservation du pass ... >>
Partager

Sujet : Aristote: Homme, nature, societe.

Aristote: Homme, nature, societe.

Homme Aristote nature Aristote Il est évident que l'homme est un animal politique, bien plus que n'importe quelle abeille ou n'importe quel animal grégaire. Car, nous le disons souvent, la nature ne fait rien en vain. Et seul parmi les animaux, l'homme est doué de parole. Certes, la voix sert à signifier la douleur et le plaisir et c'est pourquoi on la rencontre chez les autres animaux (car leur nature s'est hissée jusqu'à la faculté de percevoir douleur et plaisir et de se les signifier mutuellement). Mais la parole existe en vue de manifester l'utile et le nuisible, puis aussi, par voie de conséquence, le juste et l'injuste. C'est ce qui fait qu'il n'y a qu'une chose qui soit propre aux hommes et les sépare des autres animaux : la perception du bien et du mal, du juste et de l'injuste et autres notions de ce genre ; et avoir de telles notions en commun, voilà ce qui fait une famille et une cité, Aristote.
societe.   Aristote
  • Parties du programme abordées :

- Nature et culture.
- Le langage. ,
- Constitution d'une science de l'homme.
- La société.

  • Analyse du sujet : L'homme est le seul animal à être par nature un être de culture, car il possède un sens moral que la parole lui permet d'extérioriser. Il peut donc organiser des groupements (familles, cités) autour de valeurs communes.
  • Conseils pratiques : Analysez avec rigueur le vocabulaire. Attention aux faux sens ou aux contresens ! Animal politique veut dire ici être social et collectif. Montrez bien l'opposition entre le simple troupeau animal et le groupement humain. Analysez le finalisme évoqué dans la deuxième phrase et ses conséquences.
  • Bibliographie :

Aristote, La Politique, Denoël-Gonthier, Médiations.
Comte, Textes choisis, PUF.
Schmitt, Du politique, Pardès.
Freund, L'essence du politique, Sirey.
Murin, le paradigme perdit : la nature humaine, Seuil.

  • Difficulté du sujet : **

  • Nature du sujet : classique

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Aristote: Homme, nature, societe." a obtenu la note de :
aucune note

Aristote: Homme, nature, societe.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit