LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jean-Jacques Rousseau - Du bonheur public - F ... Sartre: Perception et concept d'objet. >>
Partager

Sujet : Aristote, De l'interprétation

interprétation Aristote  Aristote Le discours est un son émis par la voix doué de signification dont chacune des parties séparée des autres est douée de signification comme une simple. Je m'explique . Par exemple, les homme signifie bien quelque chose, mais non pas le fait qu'il existe ou non. Il n'y aura affirmation ou négation que si l'on ajoute à homme quelque chose. Mais une syllabe de homme ne signifie rien à elle seule, pas plus dans rat, le -at n'est pas doué de signification . En fait, ce n'est qu'un son émis par la voix . C'est uniquement dans les compositions qu'elle signifie quelque chose, tandis que, prise en elle-même, elle ne signifie rien […] Tout discours est doué de signification non pas en tant qu'organe naturel, mais [..] par convention. Pour autant tout discours n'est pas proportionnel, mais seulement celui auquel appartient le fait d'affirmer ou de nier, et ce n'est pas toujours le cas. Par exemple, la prière est bien un discours, mais elle n'est ni vraie, ni fausse. Aristote, De l'interprétation

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Aristote, De l'interprétation" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit