LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rousseau: La nature comme maître Aristote et la justice >>
Partager

Sujet : Aristote: Langage et vérité

Langage Aristote vérité Aristote Attacher une valeur égale aux opinions et aux imaginations de ceux qui sont en désaccord entre eux, c'est une sottise. Il est clair, en effet, que ou les uns ou les autres doivent nécessairement se tromper. On peut s'en rendre compte à la lumière de ce qui se passe dans la connaissance sensible : jamais, en effet, la même chose ne paraît, aux uns, douce, et, aux autres, le contraire du doux, à moins que, chez les uns, l'organe sensoriel qui juge des saveurs en question ne soit vicié et endommagé. Mais s'il en est ainsi, ce sont les uns qu'il faut prendre pour mesure des choses, et non les autres. Et je le dis également pour le bien et le mal, le beau et le laid, et les autres qualités de ce genre. Professer, en effet, l'opinion dont il s'agit, revient à croire que les choses sont telles qu'elles apparaissent à ceux qui, pressant la partie inférieure du globe de l'oeil avec le doigt, donnent ainsi à un seul objet l'apparence d'être double ; c'est croire qu'il existe deux objets, parce qu'on en voit deux, et qu'ensuite il n'y en a plus qu'un seul, puisque, pour ceux qui ne font pas mouvoir le globe de l'oeil, l'objet un paraît un.
   Aristote

Il s'agit pour Aristote, d'en finir avec la prétendue relativité des opinions et de déterminer un critère permettant de se défaire de l'idée qu'une telle relativité existe.
 
 Par conséquent :
 - Aristote s'oppose à l'idée qu'il en va à chacun selon son opinion.
 - Son argument se résume en l'idée que entre deux opinions contraires, une des deux doit nécessairement être fausse. (question numéro 1)
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Aristote: Langage et vérité" a obtenu la note de :

8.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • manon63 le 28/05/2012 à 28H13
  • Ele0808 le 03/11/2011 à 03H18
  • verone07 le 07/02/2011 à 07H18
  • EdithSPM le 02/11/2010 à 02H14
  • Mehdi70057 le 19/10/2010 à 19H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit