LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ARISTOTE ARISTOTE >>
Partager

Sujet : ARISTOTE: En morale, il est préférable de toujours dire la vérité.

morale ARISTOTE préférable ARISTOTE Les uns identifient le bien au plaisir ; d'autres, au contraire, l'assurent foncièrement mauvais ; les uns, sans doute par conviction intime, les autres, à la pensée qu'il vaut mieux, vu les conséquences pour notre vie, le rejeter, vaille que vaille, au nombre des vices : la foule n'est déjà que trop portée à s'asservir aux plaisirs, mieux vaut donc s'engager sur la voie opposée : puisse-t-elle ainsi atteindre un juste milieu. Mais c'est bien mal raisonner. Car en matière d'affections et d'actions les paroles ont moins de force persuasive que les actes, et lorsqu'elles sont en désaccord avec les données de la sensation, on les rejette, et, avec elles, la part de vérité qu'elles contiennent. Qu'un jour on surprenne le censeur des plaisirs à en rechercher un, on en conclura que tout plaisir mérite d'être poursuivi, car il est des distinctions que n'opère pas la foule. Il est donc préférable de toujours dire la vérité, en morale comme en science ; seules les paroles véridiques ont force oratoire ; conformes au réel, elles peuvent inciter ceux qui les entendent à y conformer leur vie.ARISTOTE
toujours dire vérité. ARISTOTE

Ce texte d’Aristote est un extrait du traité de morale, Ethique à Nicomaque livre X (1172 a 27-1172 b 7). L’objectif de ce traité est de s’adresser aux sages et aux hommes libres de la cité afin de leur donner les règles pour bien mener leurs vies. Dans ce livre X, il est question essentiellement du plaisir et du bonheur. Dans cet extrait, Aristote nous présente deux thèses sur le plaisir qu’il se propose de réfuter. La première est celle qui pose le bien et le plaisir comme une seule et même chose et la seconde est celle qui affirme que le plaisir est absolument mauvais. Mais, bien plus que les opinions sur le plaisir, c’est l’art de mentir à la foule pour mieux la convaincre que Aristote critique. Au-delà du problème lié au plaisir et donc à l’éthique, cet extrait pose donc des questions à propos du politique. En effet, Aristote critique essentiellement, les moralisateurs qui, voyants les vices que procure une vie exclusivement dédiée au plaisir, se proposent de propager des mensonges (c'est-à-dire des discours qui ne colle pas à la réalité) au sein de la foule, afin de tenter de limiter les vices de celle-ci. Mais pour Aristote seule la vérité à une force oratoire parce qu’elle est conforme au réel. Certains moralistes tentent de nous faire croire que tous les  plaisirs sont mauvais, pourtant nous voyons bien par notre propre expérience quotidienne et par notre analyse de celle-ci, que cela ne peut être le cas. Nous constatons que certains plaisirs ne sont pas mauvais, mais comment faire pour convaincre une foule, qui ne se fie qu’aux opinions, qui croit qu’il n’y a qu’un seul type de plaisir soit bon soit mauvais ? Quelle est la meilleure manière pour l’inciter à bien agir ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ARISTOTE: En morale, il est préférable de toujours dire la vérité." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Sanka-186289 le 18/11/2012 à 18H14
  • dickyrasta-186114 le 17/11/2012 à 17H18
  • Breger37771 le 18/05/2010 à 18H18
  • Lol64541 le 15/04/2010 à 15H13
  • Kjnbhg20815 le 09/02/2009 à 09H14
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit