Aristote: La morale et le sujet

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain et la politique Aristote: Sujet, morale et politique >>
Partager

Sujet : Aristote: La morale et le sujet

Aristote: La morale et le sujet

morale Aristote sujet Aristote Le choix n'est certainement pas la même chose que le souhait, bien qu'il en soit visiblement fort voisin. Il n'y a pas de choix, en effet, des choses impossibles, et si on prétendait faire porter son choix sur elles on passerait pour insensé ; au contraire, il peut y avoir souhait des choses impossibles, par exemple de l'immortalité. D'autre part, le souhait peut porter sur des choses qu'on ne saurait d'aucune manière mener à bonne fin par soi-même, par exemple faire que tel acteur ou tel athlète remporte la victoire ; au contraire, le choix ne s'exerce jamais sur de pareilles choses, mais seulement sur celles qu'on pense pouvoir produire par ses propres moyens. En outre, le souhait porte plutôt sur la fin, et le choix sur les moyens pour parvenir à la fin : par exemple, nous souhaitons être en bonne santé, mais nous choisissons les moyens qui nous feront être en bonne santé ; nous pouvons dire encore que nous souhaitons d'être heureux, mais il est inexact de dire que nous choisissons de l'être : car, d'une façon générale, le choix porte, selon toute apparence, sur les choses qui dépendent de nous.
   Aristote

Il y a en somme un problème d'analyse de notions : comment éviter toute confusion entre l'idée qu'on se fait d'un choix et celle qu'on se fait d'un souhait, quand on voit qu'on utilise couramment l'un pour l'autre ?
 
 Mais ce problème en recouvre au moins un autre : à quoi cela sert-il de souhaiter quelque chose ?
 
 Agir est une chose simple : on a un but, on détermine des moyens. Mais, aussi l'impossible, ou l'au-delà du possible (l'immortalité, le bonheur) nous intéressent. Qu'est ce que cela signifie précisément ?
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Aristote: La morale et le sujet" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • tomtom-203670 le 07/04/2013 à 07H15
  • Fergiey-186391 le 18/11/2012 à 18H21
  • mioradu06 le 13/11/2011 à 13H14
  • aimyc le 06/11/2011 à 06H12
  • volcom le 18/10/2011 à 18H22
  • Aristote: La morale et le sujet

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit