BACHELARD

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< BACHELARD BACHELARD >>
Partager

Sujet : BACHELARD

BACHELARD

 BACHELARD  BACHELARD Tout déterminisme est partiel, particulier, régional. Il est saisi à un point de vue spécial, dans un ordre de grandeur désigné, dans des limites explicitement ou tacitement fixées. Inversement tout ce que nous étudions avec un soin scientifique est déterminé, est affecté d'un déterminisme déterminé. (...) Mais quand on a ainsi compris que la pensée scientifique pose le déterminisme dans toutes les régions de ses études, il ne s'ensuit pas que, selon la formule philosophique, tout soit déterminé. Cette formule philosophique ne peut avoir aucun sens pour un technicien, puisque précisément le rôle du technicien sera de s'installer dans une région du déterminisme en s'efforçant de retrancher tout ce qui viendrait troubler le déterminisme spécial de sa technique. Il écartera les parasites, dominera les perturbations, éliminera les impuretés ; il visera le régime, la marche régulière, l'accord de plus en plus poussé de l'instrument et de la loi scientifique. Il réalisera son oeuvre de mieux en mieux en résorbant la buée de déterminisme illimité qui entoure la structure du déterminisme bien défini qui est le but de sa technique. S'il croyait que tout est dans tout, que tout agit sur tout, il se priverait de sa conscience d'appareil, il perdrait la base même de ses certitudes techniques.BACHELARD
   BACHELARD

Objet du texte

 

            Il s’agit pour Bachelard de s’attaquer à la pensée déterministe qui conduit, dans la pratique à un fatalisme. Il s’agit donc pour l’auteur de démontrer que si la technique et plus largement les sciences présuppose un déterminisme (ne serait-ce que méthodologique), il ne s’ensuit pas que tout dans le nature, et de manière absolument, soit entièrement déterminé.

 

Mouvements de texte

 

On peut décomposer le texte en trois mouvements principaux :

-         1er mouvement : Il s’étend du début du texte jusqu’à « d’un déterminisme déterminé ». Bachelard commence ici par définir le concept clé de déterminisme, définition qui lui servira pour poser son raisonnement dans la suite du texte.

-         2e mouvement : Il s’étend de « mais quand on a ainsi compris » jusqu’à « déterminisme spécial de sa technique ». Il s’agit de montrer que si la science pose un déterminisme, puisqu’elle semble à la fois portée sur le nécessaire et être connaissance des liens eux-mêmes nécessaires entre les phénomènes de la nature, cela ne veut pour autant pas dire que tout soit, dans la pratique, entièrement déterminé (ce qui pourrait conduire à une doctrine fataliste).

-         3e mouvement : Il s’étend de « il écartera les parasites » jusqu’à la fin du texte. Bachelard explique la notion de déterminisme technique, c’est-à-dire qu’il tend à montrer comment le technicien opère sur le réel et ce que cela veut dire, pour un technicien, que le déterminisme. Loin justement d’engendrer un déterminisme absolu, la technique vient l’éclairer : si tout était déterminer, le technicien ne pourrait pas agir.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "BACHELARD" a obtenu la note de :
aucune note

BACHELARD

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit