BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MARX - TRAVAIL SALARIÉ ET CAPITAL Le rêve chez FREUD >>
Partager

Sujet : BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE

BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE

NOUVEL BACHELARD ESPRIT BACHELARD BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE « L'observation scientifique est toujours une observation polémique, elle confirme ou infirme une thèse antérieure, un schéma préalable, un plan d'observation ; elle montre en démontrant; elle hiérarchise les apparences; elle transcende l'immédiat; elle reconstruit le réel après avoir reconstruit ses schémas. Naturellement dès qu'on passe de l'observation à l'expérimentation le caractère polémique de la connaissance devient plus net encore. Alors il faut que le phénomène soit trié, filtré, épuré, coulé dans le moule des instruments. Or les instruments ne sont que des idées matérialisées. Il en sort des phénomènes qui portent de toute part la marque théorique».
SCIENTIFIQUE   BACHELARD

HTML clipboard

  • Définition de l'observation scientifique.

 Cette question a mis pendant longtemps aux prises empiristes et rationalistes : les premiers affirment qu'observer c'est enregistrer les faits bruts et dégager leurs rapports, puis établir à partir de là des lois. Les rationalistes au contraire rejettent dans une large mesure l'observation qui ne donnerait que l'apparence des phénomènes.
 

  • ENJEU :

 Il n'y a pas d'observation possible sans théorie préalable. L'observation est une étape essentielle de la constitution d'une science mais elle suppose un ensemble de questions ayant un sens précis dans une hypothèse.
 
 COMPOSITION :
 Le fait isolé n'a pas de signification — il ne peut être compris que par une théorie qu'il infirme ou confirme. Le phénomène consiste en une série d'abstractions de la réalité d'abord sentie. Le physicien n'étudie pas cette pierre qui, en tombant, a tué un passant mais le phénomène de la chute défini à partir de diverses variables : en chute libre, dans le vide, dans l'air...
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Nueffab le 09/05/2012 à 09H15
  • m7j le 05/05/2012 à 05H17
  • titenange le 03/05/2011 à 03H05
  • wid le 13/11/2010 à 13H13
  • Jean0marie60178 le 05/03/2010 à 05H19
  • BACHELARD : LE NOUVEL ESPRIT SCIENTIFIQUE

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit