BATAILLE: L'homme nie le naturel

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< BENVENISTE: La relation signifiant / signifié >>
Partager

Sujet : BATAILLE: L'homme nie le naturel

homme BATAILLE naturel BATAILLE Je pose en principe un fait peu contestable : que l'homme est l'animal qui n'accepte pas simplement le donné naturel, qui le nie. Il change ainsi le monde extérieur naturel, il en tire des outils et des objets fabriqués qui composent un monde nouveau, le monde humain. L'homme parallèlement se nie lui-même, il s'éduque, il refuse par exemple de donner à la satisfaction de ses besoins animaux ce cours libre, auquel l'animal n'apportait pas de réserve. Il est nécessaire encore d'accorder que les deux négations, que, d'une part, l'homme fait du monde donné et, d'autre part, de sa propre animalité, sont liées. Il ne nous appartient pas de donner une priorité à l'une ou à l'autre, de chercher si l'éducation (qui apparaît sous la forme des interdits religieux) est la conséquence du travail, ou le travail la conséquence d'une mutation morale. Mais en tant qu'il y a homme, il y a d'une part travail et de l'autre négation par interdits de l'animalité de l'homme. BATAILLE
   BATAILLE

L’homme est souvent défini comme étant un animal raisonnable. De ce fait sa différenciation d’avec l’animalité est première, il ne peut être défini que comme animal. Se pose alors la question de savoir sur quoi est fondée cette différenciation. Comment l’homme, alors même qu’il appartient au genre animal, se différencie des autres espèces animales ? Bataille répond, dans ce texte à ce problème, en exposant deux négations inhérentes à l’homme, qui permettent de justifier le fait que l’on ne puisse pas le réduire à un simple animal. Ces deux négations portent d’une part sur la nature, elle est effectuée par le travail, et d’autre part sur l’homme, par le biais de l’éducation. La question est alors de savoir comme ces deux négations opèrent au sein même de la définition de l’homme qui rappelons-le est défini par son appartenance au genre animal même s’il n’est pas que cela. Le nœud de cette difficulté réside-t-il dans tension inhérente au couple nature/ culture qui se trouve exprimée au sein même de l’homme ? L’homme n’est-il pas fondamentalement double ce qui expliquerait son appartenance à ces deux mondes, le monde naturel et le monde culturel ?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "BATAILLE: L'homme nie le naturel" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • le 31/12/2012 à 31H15
  • piloupilou47 le 25/03/2012 à 25H17
  • mow.MAZ le 19/09/2011 à 19H19
  • letiti le 03/04/2011 à 03H15
  • maxime66 le 24/01/2011 à 24H18
  • BATAILLE: L'homme nie le naturel

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit