Bergson: Conscience, automatisme et choix

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: la connaissance d'autrui par analogi ... Bergson: Conscience et Inconscience >>
Partager

Sujet : Bergson: Conscience, automatisme et choix

Bergson: Conscience, automatisme et choix

Conscience Bergson automatisme Bergson «Qu'arrive t-il quand une de nos actions cesse d'être spontanée pour devenir automatique ? La conscience s'en retire. Dans l'apprentissage d'un exercice, par exemple, nous commençons par être conscients de chacun des mouvements que nous exécutons, parce qu'il vient de nous, parce qu'il résulte d'une décision et implique un choix ; puis à mesure que ces mouvements s'enchaînent davantage entre eux et se déterminent plus mécaniquement les uns des autres, nous dispensant ainsi de nous décider et de choisir, la conscience que nous en avons diminue et disparaît. Quel sont d'autre part les moments où notre conscience atteint le plus de vivacité ? Ne sont-ce pas les moments de crise intérieure, où nous hésitons entre deux ou plusieurs parties à prendre, où nous sentons que notre avenir sera ce que nous l'aurons fait ? Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous voulez, de création, que nous distribuons sur notre conduite. Tout porte à croire qu'il en est ainsi de la conscience en général. Si conscience signifie mémoire et anticipation, c'est que conscience est synonyme de choix.» Bergson, L'énergie spirituelle
choix   Bergson
  • Structure du texte

 On distingue dans ce texte deux parties :
 • de la ligne 1 à la ligne 9 : Bergson explique pourquoi les actes accomplis automatiquement sont des actes accomplis inconsciemment (nul besoin de la conscience).
 • de la ligne 9 à la fin : Par contre, Bergson souligne l'intensité de la conscience dans les moments difficiles de choix. Choisir, c'est agir. —» La première partie du texte pourrait s'intituler « la conscience endormie » et la seconde partie « la conscience exacerbée ».

  •   THESE

 • L'enjeu de ce texte : qu'est-ce que la conscience ? Est-elle toujours semblable ? invariable ?
 • Bergson répond : la conscience n'est pas uniforme, elle varie. Mais à quoi sont dues ces variations ? Elles sont dues à l'intensité de la conscience : lorsque la conscience est endormie, l'intensité est nulle, elle agit machinalement, comme inconsciemment ; mais lorsque la conscience est en éveil, elle est vive, active.
 —> Bergson sous-entend ici que plus nous choisissons plus notre conscience est éveillée. La conscience, qui est choix, mesure aussi notre degré de liberté et d'action.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Bergson: Conscience, automatisme et choix" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • clo5922-263786 le 14/10/2015 à 14H15
  • PAMPLEMOUN-263078 le 05/10/2015 à 05H19
  • Rominou47-262384 le 22/09/2015 à 22H18
  • GZ74-251593 le 06/01/2015 à 06H18
  • julietteprc-248529 le 26/11/2014 à 26H14
  • Bergson: Conscience, automatisme et choix

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit