Bergson: La conscience garantit-elle l'autonomie du sujet ?

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Jung: Conscience et inconscient s'opposent-il ... Kant: L'inconscient m'empêche-t-il d'être lib ... >>
Partager

Sujet : Bergson: La conscience garantit-elle l'autonomie du sujet ?

Bergson: La conscience garantit-elle l'autonomie du sujet ?

conscience Bergson garantit Bergson Il me paraît donc vraisemblable que la conscience, originellement immanente à tout ce qui vit, s'endort là où il n'y a plus de mouvement spontané, et s'exalte quand la vie appuie vers l'activité libre. Chacun de nous a d'ailleurs pu vérifier cette loi sur lui-même. Qu'arrive-t-il quand une de nos actions cesse d'être spontanée pour devenir automatique ? La conscience s'en retire. Dans l'apprentissage d'un exercice, par exemple, nous commençons par être conscients de chacun des mouvements que nous exécutons, parce qu'il vient de nous, parce qu'il résulte d'une décision et implique un choix ; puis, à mesure que ces mouvements s'enchaînent davantage entre eux et se déterminent plus mécaniquement les uns les autres, nous dispensant ainsi de nous décider et de choisir, la conscience que nous en avons diminue et disparaît. Quels sont, d'autre part, les moments où notre conscience atteint le plus de vivacité ? Ne sont-ce pas les moments de crise intérieure, où nous hésitons entre deux ou plusieurs partis à prendre, où nous sentons que notre avenir sera ce que nous l'aurons fait ? Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous voulez, de création, que nous distribuons sur notre conduite. Tout porte à croire qu'il en est ainsi de la conscience en général. Si conscience signifie mémoire et anticipation, c'est que conscience est synonyme de choix.
elle autonomie sujet Bergson

Bergson est un philosophe qui a énormément travaillé sur la possibilité de la liberté dans un monde déterminé par des lois. L'époque qui a précédé la sienne a vu l'avènement de l'explication scientifique de l'univers et une foi énorme placée dans le progrès de la science et de la technique. La place de la conscience dans cet univers déterminé est alors problématique. C'est en elle que réside la possible liberté de l'homme. Dans la tradition classique, la conscience se rapprochant de l'âme était considérée comme ce qui était divin dans l'homme et ce qui lui donnait la liberté. Pourtant, il faut reconnaître que « l'homme n'est pas un empire dans un empire » comme disait Spinoza. Bergson ici se positionne d'emblée. Il ne s'agit pour lui d'affirmer que la conscience est transcendante, c'est-à-dire qu'elle est séparée de notre monde. Dès la première phrase, il dit que la conscience est « immanente à tout ce qui vit » ; ce qui signifie qu'elle est intégrée dans le monde physique régi par des lois. Bergson a essayé de concilier déterminisme et liberté de la conscience en passant par le choix et la création que représente le futur. Dans ce texte, Bergson tente de montrer que la conscience est le moyen de toute liberté. Il s'agit ici de s'interroger sur la variation d'intensité de la conscience. En effet, si nous pensons généralement que la conscience est présupposée dans toute pensée et dans toute action, il faut admettre que nous n'avons pas toujours conscience de ce que nous faisons. Bergson étudie dans ce texte l'activité de la conscience dans les mouvements habituels. Or, l'activité inconsciente n'est-elle pas une entrave de la liberté ? Celle-ci se détermine par la possibilité d'être la cause de ses actions. Mais si nos actions sont inconscientes, sommes nous encore la cause de nos actions ? Sommes-nous encore libre. Il semble que pour le philosophe associe conscience et création et rejette les mouvements mécaniques. La conception bergsonienne de la conscience permettra de nous demander s'il n'y a pas un lien essentiel entre la conscience qui décide de l'avenir et la liberté.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Bergson: La conscience garantit-elle l'autonomie du sujet ?" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Kony-219479 le 07/11/2013 à 07H18
  • Rubeninho37 le 06/12/2011 à 06H23
  • pierri57 le 07/11/2011 à 07H19
  • matador9 le 03/11/2011 à 03H22
  • crayeagle02 le 08/10/2011 à 08H18
  • Bergson: La conscience garantit-elle l'autonomie du sujet ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit