Bergson: Radicale est la différence entre la conscience de l'animal

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: Qu'est-ce qu'un jugement vrai ? Bergson: Liberté et moi profond >>
Partager

Sujet : Bergson: Radicale est la différence entre la conscience de l'animal

Radicale Bergson différence Bergson Radicale est la différence entre la conscience de l'animal, même le plus intelligent, et la conscience humaine. Car la conscience correspond exactement à la puissance de choix dont l'être vivant dispose ; elle est coextensive à la frange d'action possible qui entoure l'action réelle : conscience est synonyme d'invention et de liberté. Or, chez l'animal, l'invention n'est jamais qu'une variation sur le thème de la routine. Enfermé dans les habitudes de l'espèce, il arrivera sans doute à les élargir par son initiative individuelle ; mais il n'échappe à l'automatisme que pour un instant, juste le temps de créer un automatisme nouveau : les portes de sa prison se referment aussitôt ouvertes ; en tirant sur sa chaîne il ne réussit qu'à l'allonger. Avec l'homme, la conscience brise la chaîne. Chez l'homme, et chez l'homme seulement, elle se libère. Bergson
entre conscience animal Bergson

Eléments d’introduction :

 

-          Les animaux sont dans l’ordre biologique ceux que l’on dit être les plus près des hommes. Les théories de l’évolution ont alimenté cette relation étroite entre homme et animal, pourtant une chose semble être acquise: On refuse à l’animal la conscience. Mais de quelle sorte de conscience prive-t-on l’animal? Pourquoi la conscience ne serait que le propre de l’homme? Qu’y a t-il derrière cette idée de conscience animal qui la rend si inacceptable?

-          Bergson avait déjà exprimé une différence de nature entre la capacité cérébrale limitée de l’animal comparée à la capacité cérébrale est illimité chez l’homme. Après avoir opérer la distinction de nature, et non pas seulement de degré, entre les capacités limitées du cerveau animal et les capacités illimitée du cerveau humain, Bergson va maintenant s’attacher à opérer la distinction du point de vue de la conscience.

Objet du texte :

 

-          Il s’agit ici pour Bergson de définir la spécificité de la conscience humaine, non pas en refusant la conscience à l’animal, mais, au contraire, à faire de cette conscience humaine la condition de possibilité de la liberté. La conscience est, chez Bergson, la vie elle-même ou du moins l’une des propriétés intrinsèques de la vie : en ce sens l’animal, comme l’homme partagent la conscience par qu’ils partagent la vie.

-          Mais, en réalité la conscience humaine est « synonyme d’action et de liberté », alors que la conscience animale ne sort jamais de la routine.

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Bergson: Radicale est la différence entre la conscience de l'animal" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • loulou59470-229868 le 03/02/2014 à 03H22
  • laure02 le 16/10/2013 à 16H13
  • rodeo52 le 13/02/2013 à 13H21
  • Gigi-193888 le 06/02/2013 à 06H15
  • Rayane95160-181552 le 16/12/2012 à 16H12
  • Bergson: Radicale est la différence entre la conscience de l'animal

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo