Blaise PASCAL

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Blaise PASCAL: je suis dans une ignorance ter ... Blaise PASCAL: Raison & passions >>
Partager

Sujet : Blaise PASCAL

Blaise PASCAL

PASCAL Blaise  Blaise 205. - Quand je considère la petite durée de ma vie, absorbée dans l'éternité précédant et suivant le petit espace que je remplis et même que je vois, abîmé dans l'infinie immensité des espaces que j'ignore et qui m'ignorent, je m'effraie et m'étonne de me voir ici plutôt que là, car il n'y a point de raison pourquoi ici plutôt que là, pourquoi à présent plutôt que lors. Qui m'y a mis ? Par l'ordre et la conduite de qui ce lieu et ce temps a-t-il été destiné à moi ? Memoria hospitis unius diei praetereuntis. 206. - Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie. 207. - Combien de royaumes nous ignorent ! 208. - Pourquoi ma connaissance est-elle bornée ? ma taille ? ma durée à cent ans plutôt qu'à mille ? Quelle raison a eue la nature de me la donner telle, et de choisir ce nombre plutôt qu'un autre, dans l'infinité desquels il n'y a pas plus de raison de choisir l'un que l'autre, rien ne tentant plus que l'autre ? 209. - Es-tu moins esclave, pour être aimé et flatté de ton maître ? Tu as bien du bien, esclave. Ton maître te flatte, il te battra tantôt. 210. - Le dernier acte est sanglant, quelque belle que soit la comédie en tout le reste : on jette enfin de la terre sur la tête, et en voilà pour jamais. Blaise PASCAL
   Blaise

Rien ne semble pouvoir donner de raison d'être essentielle à l'homme dès lors qu'il se considère lui-même, dans sa finitude et la contingence radicale de toute chose vécue.
 Tel est du moins le jugement que Pascal prête à celui qui considérerait sa vie sans le secours de Dieu, au libertin qui s'aviserait de chercher le sens de la condition d'un homme livré à lui-même. On reconnaît ici la thématique d'une apologétique de la religion chrétienne, qui s'attache à souligner la vanité des êtres destinés à la mort, et partant des « divertissements » par lesquels ils s'efforceraient de trouver du sens aux choses de ce monde.

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Blaise PASCAL" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • justine50455 le 21/12/2009 à 21H17
  • Blaise PASCAL

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit