LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Alain: Des ambiguïtés de la justice Rousseau: La force ne fait pas le droit >>
Partager

Sujet : Calliclès: La justice et la loi vont à l'encontre de la nature

encontre nature  Calliclès

Faite par la masse, la loi en exprime forcément les intérêts et les valeurs. Elle n’est donc universelle qu’en apparence.
 Cette loi est un instrument d’oppression non par la force mais par un mécanisme d’intériorisation. Elle n’est donc juste qu’en apparence.
 Les valeurs prônées par cette loi n’ont pas de réalité propre : elles consistent dans le retournement axiologique de la réalité de la force, et l’égalité de droit n’est que la dénégation de l’inégalité de fait. Elle est donc sans consistance.
 Les meilleures dispositions sont laminées par l’éducation égalitariste.
 Le vrai droit est celui de la nature qui est foncièrement inégalitaire. En effet, il est universel, nécessaire, irrécusable.
 Cette fausse loi sous laquelle nous vivons est intrinsèquement fragile, puisqu’elle se maintient en s’appuyant sur un verbiage sans répondant, et grâce à l’absence momentanée d’un individu suffisamment fort pour la renverser en lui et hors de lui.
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Calliclès: La justice et la loi vont à l'encontre de la nature " a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Guillaume40266 le 14/10/2009 à 14H22
  • benoit860 le 05/01/2009 à 05H19
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit