LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Descartes: De l'unité des sciences. Aristote, La politique, Livre I, Chap. 2 >>
Partager

Sujet : Chapitre 4 de "Matière et Mémoire" de Bergson

Matière Chapitre Mémoire Chapitre Chapitre 4 de "Matière et Mémoire" de Bergson
Bergson   Chapitre Que percevons-nous réellement ? Dans son extrait du chapitre 4 de "matière et mémoire " Bergson aborde le thème de la perception. Il tente d'expliquer comment ce que nous percevons des objets n'est pas nécessairement ce que l'objet est réellement, ainsi il cherche à démontrer que nous ne percevons jamais l'essence de l'objet, ou l'objet en soi puisque nous n'arrivons pas à séparer l'objet de son entourage. Mais pourquoi cette séparation entre la chose et son milieu est si difficile à effectuer ? Que percevons-nous réellement de la chose? Nous tenterons de répondre a cette question en étudiant, en premier lieu , comment s'effectue notre distinction des choses de la nature , pour ensuite expliquer du point de vue de Bergson pourquoi la séparation ,dans notre perception ,de la chose et de son milieu ne peut être facilement tranchée, pour ensuite en déduire le fonctionnement de la perception selon Bergson. Bergson affirme que les objets que comporte l'univers peuvent être aisément distingues, et ceci grâce a la diversité des éléments de l'univers, du point de vie sensible. En effet, tous les objets du monde n'ont pas les mêmes caractéristiques et les mêmes propriétés. Nous distinguons " un homme [...] d'un autre, un arbre d'un arbre, une pierre d'une pierre " en observant, grâce a nos organes sensoriels, les caractéristiques physiques de chaque objet. Je comprends, quand je le vois, qu'une " chose a plume" qui vole est un oiseau, qu'une grosse masse de bois avec des branches est un arbre, que l'arc de couleur dans le ciel est un arc-en-ciel ... Ces distinctions entre les choses différentes de la nature sont possibles grâce aux informations que nos organes sensoriels nous font parvenir. Nous pouvons distinguer différentes espèces de choses dans une même catégorie ; différents types d'arbres, d’hommes, de pierres. Donc si l'on arrive à distinguer toutes ses multitudes de choses, c'est grâce aux propriétés qu'elles manifestent dans leur entourage, des propriétés que nos sens captent. Pourquoi alors Bergson veut ils nous faire croire que ce que nous percevons grâce à nos sens pourrait nous tromper, et ne pas divulguer la réalité de ses choses?

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Chapitre 4 de "Matière et Mémoire" de Bergson" a obtenu la note de :
aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • hanakee le 05/12/2012 à 05H16
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit