LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Berkeley: le libre usage de la raison COMTE: la philosophie superficielle >>
Partager

Sujet : Claude Bernard: découverte scientifique et hasard

Bernard Claude découverte Claude On a souvent dit que pour faire des découvertes il fallait être ignorant. Cette affirmation, fausse en elle-même, cache cependant une vérité. Elle signifie qu'il vaut mieux ne rien savoir que d'avoir dans l'esprit des idées fixes appuyées sur des théories dont on cherche toujours la confirmation en négligeant tout ce qui ne s'y rapporte pas. Cette disposition d'esprit est des plus mauvaises et elle est éminemment opposée à l'invention. En effet une découverte est en général un rapport imprévu qui ne se trouve pas compris dans la théorie, car sans cela il serait prévu. Un homme ignorant qui ne connaîtrait pas la théorie serait en effet, sous ce rapport, dans de meilleures conditions d'esprit ; la théorie ne le gênerait pas et ne l'empêcherait pas de voir des faits nouveaux que n'aperçoit pas celui qui est préoccupé d'une théorie exclusive. Mais hâtons-nous de dire qu'il ne s'agit pas ici d'élever l'ignorance en principe. Plus on est instruit, plus on possède de connaissances antérieures, mieux on aura l'esprit disposé pour faire des découvertes grandes et fécondes. Seulement, il faut garder sa liberté d'esprit et croire que, dans la nature, l'absurde suivant nos théories n'est pas toujours impossible. CLAUDE BERNARD
scientifique hasard  Claude

éléments de réflexion

•    La notion d'« idées fixes » selon Cl. Bernard ne peut-elle être rapprochée de celle d'« obstacles épistémologiques » selon Bachelard ?
•    Une découverte est-elle nécessairement imprévue ? La découverte de la planète Pluton, par exemple, n'avait-elle pas été prévue de manière théorique par l'astronome Lowell ? De quelle sorte de découverte s'agit-il donc ici ?
•    En quel sens faut-il comprendre l'« absurde suivant nos théories » ? Dans quelle mesure le concept d'absurde peut-il être reçu par la science ?

Corrigé non disponible

Le corrigé du sujet "Claude Bernard: découverte scientifique et hasard" a obtenu la note de :
aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit