Comte: Intelligence et politique

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson et l'intelligence Comte et la politique >>
Partager

Sujet : Comte: Intelligence et politique

Intelligence Comte politique Comte On ne doit pas, sans doute, exagérer l'influence de l'intelligence sur la conduite des hommes. Mais certainement, la force de la démonstration a une importance très supérieure à celle qu'on lui a supposée jusqu'ici. L'histoire de l'esprit humain prouve que cette force a souvent déterminé, à elle seule, des changements dans lesquels elle avait à lutter contre les plus grandes forces humaines réunies. Pour n'en citer que l'exemple le plus remarquable, c'est la seule puissance des démonstrations positives qui a fait adopter la théorie du mouvement de la terre, qui avait à vaincre non seulement la résistance du pouvoir théologique, encore si rigoureux à cette époque, mais surtout l'orgueil de l'espèce humaine tout entière, appuyé sur des motifs les plus vraisemblables qu'une idée fausse ait jamais eus en sa faveur. Des expériences aussi décisives devraient nous éclairer sur la force prépondérante qui résulte des démonstrations véritables. C'est principalement parce qu'il n'y en a jamais eu encore dans la politique, que les hommes d'Etat se sont laissés entraîner dans de si grandes aberrations pratiques. Que les démonstrations paraissent, les aberrations cesseront bientôt.
   Comte

Le problème de ce texte est le suivant : faut-il considérer la force logique - celle de la démonstration - comme un fétu de paille devant les forces plus concrètes, parce que matérielles, de la société, du pouvoir politique, des mouvements historiques, ou bien faut-il voir au contraire dans la force des idées une force réelle, capable de rivaliser sur le terrain des conditions historiques ?
 
 La réponse de COMTE est sans ambiguïté : il ne faut pas sous-estimer la force démonstrative : elle n'est pas seulement théorique, mais pousse véritablement les hommes à intégrer dans leurs décisions pratiques.
 
 COMTE exprime ainsi une véritable confiance dans la raison, conforme à la philosophie du positivisme.
 
 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Comte: Intelligence et politique" a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • 45-230050 le 05/02/2014 à 05H19
  • Hes-229664 le 02/02/2014 à 02H14
  • Agonyx22-224995 le 20/12/2013 à 20H23
  • Martin67-206400 le 22/05/2013 à 22H08
  • EstelleChery-189987 le 09/12/2012 à 09H20
  • Comte: Intelligence et politique

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit