LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Texte de Spinoza Texte de KIERKEGAARD >>
Partager

Sujet : COURNOT: confrontation entre la découverte de vérités et leurs démonstrations logiques.

confrontation COURNOT entre COURNOT « Il est permis de conjecturer que la plupart des vérités importantes ont été d'abord entrevues à l'aide de ce sens philosophique qui devance la preuve rigoureuse : de sorte qu'il ne faut pas s'étonner si, dans les sciences telles que les mathématiques, où la rigueur logique est prisée avant tout, il arrive souvent qu'en acceptant les découvertes des inventeurs, on ne se contente pas des démonstrations qu'ils ont données, comme s'ils avaient mal inventé ce qu'ils ont si bien découvert, suivant l'expression piquante d'un spirituel géomètre. On a certainement abusé de cette disposition au rigorisme, et en tout cas le mérite de la découverte, accompagnée d'une démonstration même imparfaite, l'emporte de beaucoup sur le mérite d'un perfectionnement tardif, qui donne ou qui semble donner plus de rigueur logique à la preuve ; mais toujours est-il que le procédé par lequel l'esprit saisit des vérités nou¬velles est souvent très distinct du procédé par lequel l'esprit rattache logiquement et démonstrativement les vérités les unes aux autres : ce qui tient à ce que l'ordre imposé par les formes de la logique n'est pas toujours l'ordre qui exprime le mieux la raison des choses et leurs dépendances mutuelles. » COURNOT
découverte vérités leurs COURNOT

Dans cet extrait Cournot développe le thème de la confrontation entre la découverte de vérités et leurs démonstrations logiques.

Il construit son propos par le biais d'une confrontation problématique entre l'esprit mathématique qui découvre une vérité et l'esprit logique qui cherche à la prouver. C'est donc toute notre tradition scientifique qui est mise, philosophiquement, en jeu dans ce texte.

Il y soutient la thèse que notre esprit est abusivement et traditionnellement obsédé par la logique démonstrative et qu'il serait plus juste que prime le mouvement même qui découvre une vérité.

Nous pouvons distinguer trois moments dans l'évolution du propos de l'auteur :

  • Cournot commence tout d'abord par affirmer la primauté de la découverte sur la démonstration (ligne 1 à 6 : « Il est permis [...] spirituel géomètre. »).

  • Il intensifie ensuite cette dualité en critiquant notre logique démonstrative au profit de l'esprit qui découvre (ligne 6 à 9 : « On a certainement abusé [...] logique à la preuve »).

  • Enfin il souligne les différences essentielles qui séparent les deux procédés et les conséquences que cela engendre sur notre manière de connaître le monde (ligne 9 à 13 : « mais toujours est-il [...] dépendances mutuelles. »)

 

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "COURNOT: confrontation entre la découverte de vérités et leurs démonstrations logiques." a obtenu la note de :
aucune note

Corrigé consulté par :
  • Florian21862 le 03/02/2009 à 03H21
  • 150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit