DESCARTES

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< DESCARTES: L'invention d'une infinité d'artif ... DESCARTES: L'esprit peut connaître tout ce qu ... >>
Partager

Sujet : DESCARTES

DESCARTES

 DESCARTES  DESCARTES Me proposant de traiter ici de la lumière, la première chose dont je veux vous avertir est qu'il peut y avoir de la différence entre le sentiment que nous en avons, c'est-à-dire l'idée qui s'en forme en notre imagination par l'entremise de nos yeux, et ce qui est dans les objets qui produit en nous ce sentiment, c'est-à-dire ce qui est dans la flamme ou dans le Soleil, qui s'appelle du nom de Lumière. Car encore que chacun se persuade communément que les idées que nous avons en notre pensée sont entièrement semblables aux objets dont elles procèdent, je ne vois point toutefois de raison qui nous assure que cela soit ; mais je remarque, au contraire, plusieurs expériences qui nous en doivent faire douter. Vous savez bien que les paroles, n'ayant aucune ressemblance avec les choses qu'elles signifient, ne laissent pas de nous les faire concevoir, et souvent même sans que nous prenions garde au son des mots, ni à leurs syllabes ; en sorte qu'il peut arriver qu'après avoir ouï un discours, dont nous aurons fort bien compris le sens, nous ne pourrons pas dire en quelle langue il aura été prononcé. Or, si des mots, qui ne signifient rien que par l'institution des hommes, suffisent pour nous faire concevoir des choses avec lesquelles ils n'ont aucune ressemblance, pourquoi la Nature ne pourra-t-elle pas aussi avoir établi certain signe, qui nous fasse avoir le sentiment de la lumière, bien que ce signe n'ait rien en soi qui soit semblable à ce sentiment ? Et n'est-ce pas ainsi qu'elle a établi les ris et les larmes, pour nous faire lire la joie et la tristesse sur le visage des hommes ? DESCARTES
   DESCARTES

Descartes s'interroge sur le rapport entre les objets que nous entreprenons de connaître et le « sentiment » que nous en avons. Pour rendre manifeste l'illusion qu'il y a à croire spontanément à leur ressemblance, il recourt à une analogie.
 
 Analogie : au sens général, ressemblance entre deux choses que l'on compare sous un aspect déterminé. Identité de rapports.
 
 Il y a selon lui le même rapport entre la réalité objective et le sentiment humain qui en est formé qu'entre les choses désignées et les mots, purement conventionnels — donc arbitraires, qui servent à les désigner. Cette analogie conduit donc à penser le sens du monde, et à supposer une problématique de la connaissance comme déchiffrement de ce monde.

Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • marilou0010-179232 le 26/09/2012 à 26H14
  • DESCARTES

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit